Accueil > ... > Forum 803365

Gilbert Noël Ouédraogo : « Je n’ai rien reçu de qui que ce soit et notre décision n’a pas été motivée par de l’argent »

10 août 2015, 15:34, par LOP

Depuis l’ annee 2006, je ne cessais de dire qu’ il ne fallait rien attendre de GNO dont l’ epaisseur politiquement et simplement humaine etait inversement proportionnelle a l’ aura de son pere Feu Gerard Kango Ouedraogo, un politicien reactionnaire mais respectable. Quant a Gilbert, son cas suffit pour apprendre qu’ il ne suffit pas de naitre de grands hommes pour ne pas etre un nain humain. Nain, il l’est, tout comme son ex- compere de l’ ADF-RDA, L’ homme qui erre comme Hermann. Ce n ’est un hasard s’ ils ont fricote ensemble entre temps jusqu’a ce que le plus roublard de ces fils sans merite qui ont vandage l’ heritage de leur papa respectif ait le dessus ? Ces fils indignes donc qui font moins que leur pere ne nous ont pas trompes. Ils ont donne le meilleur d’ eux- memes comme ca. Leur meilleur etait terriblement decevant, certes, mais c’ etait le meilleur comme ca. Ihre sehr beste.
Un sacre avocat a voulu me trainer en justice a l’ epoque parce que je l’ assommais de coups et il ne pouvait s’ elever a la hauteur du debat. Il ne suffit pas d’ etre avocat docteur pour soutenir n’ importe quel debat, surtout s’ il ne s’ agit pas de reciter des articles de droit. Alors, Mr. L’ Avocat, pour rappeler la formule sympathique usitee pour m’adresser a votre statut social, pouvons nous revisiter nos anciennnes croisades sur ce Gilbert Ouedraogo dont je disais qu’ il n’ avait aucun merite a part celui d’ etre le fils de Gerard ? Vous voyez, il a mis la republique a feu et a sang. Et comme il n’a pas le sens de la dignite et de l’ honneur, il n’a meme pas la sagesse d’ attendre que nos plaies se cicatrisent. Mon cher Monsieur l’ avocat, Gilbert et Hermann ont ete la peste de la politique ces 20 dernieres annees au Burkina. Ils etaient heureux d’ etre les traitres chosiis par Blaise pour faire la sale besogne. Maintenant avec le recul, toi et moi qui n’ avons jamais herite de quoi que ce soit sauf notre engagement au travail bien fait, nous pouvons etre des amis. Tu voulais forcer pour entrer dans le cercle des traitres, oubliant que tu ne viens pas de la meme classe sociale de ces illumines et qu’ ils ont tres peu de consideration pour les enfants des talse que nous sommes. Eux, ce sont des aristocrates au sang bleu mais il s vautrent dans la fange du deshonneur sans le savoir. Alors, Mr. L’ Avocat, on se rencontre quand pour, a defaut de fumer le calumet de la paix, vous ne fumez pas, ainsi que moi, trinquer au moins le vin dela liberation ? Car le peuple s’ est libere de ses assassins et autres spoliateurs et il ne va pas accepter de redescendre dans le wc apres s’ en etre libere. Que tous ses oppresseurs qui s’ excitent se le tiennent pour dit. Le p[euple vous a deja identifies. Tenez- vous a quia, mechantes creatures. J’ ai mis trois bouteilles de Mouton Cadet au frais. Il parait que c’etait le vin prefere de votre dieu Laibse a l’ epoque. Je suis pret a n’ importe quel moment pour te rejoindre dans ta province ou toi, pour me rejoindre a Paris. A tout moment mais de preference un samedi. Car le peuple a triomphe de ses ennemis mortels apres une patience legendaire prise par aveuglement pour de la soumission.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés