Accueil > ... > Forum 803501

Humeur : Du racisme à Marina Market ?

10 août 2015, 20:27, par SOME

A lire les interventions je ne peux m’empêcher de re intervenir sur ce sujet car pour moi cet incident loin d’être un simple incident cache bel et bien un problème social, tant de la part de l’accusé que de l’accusateur. Contrairement au titre qui veut faire croire a un sursaut d’une simple humeur « passagère nécessairement !), c’est un problème profond : « Monsieur, vous n’avez pas le droit garer ici, il y a de la place dehors pour vous faranfi, (Noirs) ». Pourquoi n’a-t-il pas cela au blanc ? Il a fait son travail en aidant le blanc à garer ; il fait aussi son boulot en indiquant au nègre sa place qui est dehors. Ce parkeur joue le rôle de la pancarte que le patron a accolé a l’entrée "RESERVE AUX BLANCS" ou "INTERDIT AUX NOIRS... ET AUX CHIENS". Eh Missé Toubabou, patron, garez là ! comme ça ! oui patron ! hein ! merci patron ! » « Eh toi là, le faranfi là va garer là bas dehors ! »

Souvent des individus qui crient de régler les comptes directement avec le parkeur. Mais le contexte général fait que ce parkeur ne fait qu’obéir aux ordres de son patron contrairement a ce que disent certains. Lui regler son compte amenera Marina market a porter plainte contre toi alors que c’est toi qui dois porter plainte. A ceux qui soutiennent qu’il n’ya rien de raciste dans ces propos, soit c’est de la naïveté, soit de la diversion pour détourner du sujet. Dans un autre contexte, je douterais du caractère raciste de la chose. Tous nous sommes burkinabe et on s e connait : si c’était dans un autre contexte, quelqu’un va me mépriser de cette façon, il va apprendre la leçon de sa vie ! Ce pauvre parkeur est –il conscient que lui-même est victime ?
Parler de boycotter ce genre de lieux ayant ce genre de comportement n’est pas du tout la bonne solution ; c’est du racisme. On n’est pas en apartheid : toute personne a le droit d’aller là ou il veut sans aucune restriction a cause de sa peau, sexe rang social, religion, ethnie ou autre. C’est le principe minimum. C’est un lieu public pour les burkinabe. Celui qui ne veut pas de cela n’a pas sa place au Burkina. Ca ne se discute pas ! Boycotter c’est leur donner raison et leur permettre d’atteindre leur but : instaurer des zones de non droit réservées a certains et interdits a d’autres.
Mais ces comportements sont possibles parce que notre administration a laissé faire. Cette histoire est l’occasion d’exiger une autre attitude : c’est une affaire d’ordre public et l’état doit intervenir pour réaffirmer le droit. Seulement s’il y a plainte ou trouble à l’ordre public. Alors faisons une manifestation devant Marina market. On fait du buzz sur lefaso.net ou ailleurs, du houbla houbla et apres on revient comme avant et apres on se plaint encore ! Or je n’entends pas le plaignant parler de porter plainte alors qu’il dispose de beaucoup d’elements pour le faire. Le directeur de Marina Market et le parkeur devront s’expliquer. Alors son récit est-il crédible ? J’en doute fort !
On ne parle pas des blancs ni d’une haine contre une communauté à combattre, mais d’une communauté qui se comporte mal. On les condamne comme on a condamné Ablassé ouedraogo pour ses propos regionalistes et ethnicistes. Là est le probleme.
En finissant mon intervention j’ai parcouru encore une derniere fois et je vois que je me trouve conforté dans mes doutes vis-à-vis de ce monsieur quand j’ai lu l’intervention n°125 Pakita. Qu’il porte plainte ; il sera credible
SOME

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés