Accueil > ... > Forum 803296

Me Halidou Ouédraogo, président de l’association des parents des victimes du crash d’Air Algérie : « Nous voulons que le Mali nous rende les restes de nos parents morts dans l’accident »

10 août 2015, 13:25

Bon courage à toutes les familles directes des familles et à tous les peuples concernés.
Je suis malienne et burkinabè et je prie que rien gâte les relations de fraternité entre nous. Vous savez selon la tradition africaine, là où une personne perd la vie, c’est là que ce sera sa derrière demeure sur cette terre. Chez les chrétiens et certaines ethnies, le tranfert des corps est admis mais le Mali est à dominante musulmane et le transfert des corps n’est pas autorisés, car cela attire des malheurs aussi bien pour les parents que les propriétaires des lieux (ici les maliens)
pour les parents, parce qu’en Afrique, les enfants sont confiés à des familles pour une mission ici sur terre et quand la mission fini, ils retournent à Dieu d’où ils sont venus pour rendre compte ou vont dans le monde invisible pour pour une autre mission, ce n’est pas le cas toujours. Récupérer les corps peut entrainer une répétition de cette de problèmes car le défunt va en vouloir à la famille de changer sa dernière demeure. C’est pourquoi, ils y’a des tombes le long des routes où il y’a eu des accidents avec des pertes de vue. Et comme toute la nations burkinabè est impliquée, les conséquences peuvent se généraliser.
pour les propriétaires des lieux, parce qu’en Afrique, les victimes du crash sont dans le monde invisible. En Afrique, les morts sont vivants et voient les terrestres, ils sont justes invisibles au terrestres. Remettre les corps, reviens à refuser des hotes chez eux et cela peut leur couter cher sur beaucoup de plans (crises humanitaires donc des pertes en vies humaines, pauvreté, etc)Il faut donc comprendre aussi le souci des maliens.
Je pense qu’il faut impliquer les autorités religieuses et coutumières car Dieu nous aime et fait toujours des efforts pour satisfaire les hommes car il veut que nous soyons heureux. C’est pourquoi malgré la désobéissance des hommes, Dieu a suscité un Sauveur au monde pour nous préserver de l’enfer. Il y’a toujours une solution car Dieu et les defunts aiment toujours les vivants, mais il faut avoir leurs bénédictions.
Je partage votre préoccupation et je vous comprend car j’ai déjà perdu des êtres chers (mort par suite de maladies). Pour votre cas, cette préparation n’a pas eu lieu, donc c’est particulièrement pénible.
Je connais et j’admire beaucoup le président qui a tant donné pour le peuple burkinabè en particulier et du monde entier en général. C’est un homme à qui on ne peut souhaiter que de bonnes choses pour tout ce qu’il a souffert dans sa cher pour la démocratie au Burkina, en Afrique et dans le monde.
Nous allons continuer à prier afin que Dieu accède à leur souhait ou les aide à accepter Sa volonté car toute chose concourre au bien de ceux qui espère en lui.
Je suis malienne née au Burkina et je suis burkinabè de coeur aussi.
Que Dieu bénisse le Burkina et le Mali et tous ceux qui sont éplorées.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés