Accueil > ... > Forum 794465

Pr Séni Ouédraogo : « La Cour de justice de la CEDEAO nous a rendu le meilleur service »

16 juillet 2015, 08:58, par sidpawalimdé

l’article 135 a reproduit les sanctions relatives au changements anticonstitutionnels dans notre ordonnancement juridique pour que plus rien ne soit comme avant : "prenne le pouvoir par des voies antidémocratiques sous des vocables trompeurs, faire semblant de balayer la cours pour un retour à la normalité républicaine, user des subtilités juridiques pour être candidat , organiser des élections qu l’on gagner coute que coute le plus souvent par fraude ou holdup ". désormais cette vision est inscrite dans l’esprit des burkinabè. En cela la crise que nous vivons a servi de travaux pratiques extra muraux des juristes tant nationaux qu’internationaux. reste maintenant la question de son applicabilité aux causes de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Pour nous et au titre des l’article 110 et 111 de notre code pénal, l’échec de la volonté ne peut exonérer leurs auteurs de sanction, sinon les auteurs de coups d’états manqués n’auraient pas été punis d’emprisonnement ( cas OUALI ) ou exécution ( cas lLINGANI et ZONGO)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés