Accueil > ... > Forum 727382

Transition politique : les chefs coutumiers encouragent Michel Kafando

16 février 2015, 07:56, par Thién

Quels chefs ? Que cherche-t-on dans ce pays ?
Depuis un certain temps on nous ressasse cette question de chefferie comme si elle était prioritaire pour le Burkina. Tout le mond sait que quand on parle de chefferie cela ne s’entend pas de la même manière pour le mossi, le peulh, le bwaba, le dagari ou le sénoufo !
Alors de quelle chefferie parle-t-on, sauf à vouloir diviser le Burkina ?
Ce n’est pas parce que les autres ethnies ne parlent pas qu’il faut continuer cette comédie à provoquer les autres !
Je crois que le Burkina a mieux à faire et ceux pour qui la chefferie est une priorité, n’ont qu’à la pratiquée dans leurs villages et arrêté d’en faire un problème national.
De quel droit Kafando peut-il recevoir une minorité d’hommes en bonnets pour que l’on nous parle de chefs coutumiers, comme si cela était une affaire nationale.
Ce cinéma a trop duré et il est temps de l’arrêter ! On l’a vu avec le premier ministre d’un Etat dit du Burkina qui est allé se refugier chef le chef des mossis, comme si celui-ci était au-dessus de tout le Burkina et pouvait empêcher toute démarche contraire ?
Que se serait-il passé si les gens du RSP franchissaient par hasard les murs de ce palais pour soustraire le fugituf ?
Il faut donc éviter de provquer le diable !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés