Accueil > ... > Forum 723794

RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

9 février 2015, 08:45, par Dimathème

Intervenant n° 10, je crois bien le TRAITRE, ce pseudo ne me surprend guère au regard de votre intervention. CE que l’article ne dit pas, et là il faut faire une analyse pour le comprendre, c’est que par ces nominations Zida prévoyait un redéploiement du RSP. Si les militaires de ce corps ne parlaient pas, tout le régiment allait être muté dans les autres casernes. Ainsi, voyant venir, ils ont exigé que ce soit le président élu qui ait le droit de dissoudre leur corps et non Zida et ça c’était le 30 décembre 2014.

Pour votre gouverne, dans l’armée c’est une question de génération. Quand on nomme un officier subalterne à un poste de responsabilité, cela voudrait dire que tout le bas sera changé pour qu’en bas de lui il ait des gens moins gradé. Il doit avoir le plus grand grade dans sa chaine de commandement. C’est le cas avec l’armée de terre, l’armée de l’air ou encore la gendarmerie où dans la chaine de commandement ce sont que des colonels alors que ces corps ont des colonels-majors. Conclusion, les Colonels-Majors ne sont plus dans la chaine de commandement mais relèvent directement de l’état major général des armées.
Ainsi, le chef d’état major qui est colonel et non colonel major sera entouré de :
- colonel comme lui mais qui ont porté leur galon après lui,
- lieutenant colonel,
- commandant ou chef d’escadron
- capitaine
- lieutenant
- et de sous lieutenant pour ce qui est de la chaine de commandement des officiers.

la chaine de commandement incluant les sous-officiers et les sous-officiers supérieur ne souffre pas car suffisamment fournie.
Il y a combien de colonel major dans l’armée de terre ou de l’air ? Il y a combien de gendarmes qui ont le grade de colonel major ? Plein. Mais les chef d’état major de ces corps sont des colonels.

Donc pour me résumer, en tenant compte de la chaine de commandement que Zida voulait mettre en place, la lecture était toute simple, les gradés du RSP quittaient la chaine de commandement donc le corps. Ce qui explique le fait que Kéré ne venait plus au rassemblement quand c’est le numéro 3, un lieutenant colonel qui a été nommé chef d’état major particulier. Il va sans dire que le n° 1 du RSP allait être un commandant au grand maxi, son numéro 2 un capitaine, donc un renouvellement de toute la structure : redéploiement en un sens.

Donc un frère renseigne toi bien avant d’étaler son ignorance sur le net.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés