Accueil > ... > Forum 723707

RSP : Les raisons de la colère. Qui sont les nouveaux hommes forts

8 février 2015, 23:45

Cela vous étonne peut être mais ce cafouillage ne date pas d’aujourd’hui. Les différents Commandants en Chefs ou Chefs d’Etat Major ont connu ses manquements aux textes de l’armée.
Sous la Révolution, le regretté chef de bataillon Lingani était subordonné au capitaine Sankara, et Diendéré faisait office de plus responsable que Lingani qui a tenu sa dernière réunion dans le bureau de Diendéré le 19 septembre 1989. Il a été exécuté le lendemain.
Puis ce fut le tour du commandant Yaméogo Louis Joanny, et Diendéré était toujours là, toujours contre les règles de la hiérarchie.
Puis c’est au tour du colonel Badaye, avec toujours son subordonné de Diendéré à la manœuvre.
Arrive le tour du colonel Traoré Ibrahima avec le même scénario avec l’éternel Diendéré.
Puis Lougué Kouamé et Traoré Ali avec le même Diendéré.
La sagesse de ces officiers a évité des incidents. Mais tout a une fin et il faudra alors, tôt ou tard assumer ses responsabilités, les erreurs ; les fautes et surtout les exactions.
Admettez que si vous, subordonné, pouvez bafouer les textes, d’autres subordonnés à vous le peuvent aussi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés