Accueil > ... > Forum 714477

Présidentielle 2015 : La CPR/MP appelle Jean-Baptiste Natama à se porter candidat

19 janvier 2015, 11:27, par Invincible

Comme c’est ridicule la politique sous les tropics. On vous l’avais dit, les agitateurs referendum de l’ombre qui pretendaient pouvoir remplir les stades recto-verso pour tromper la vigilence du peuple en creant et en entretenant une popularite virtuelle et artificielle des Compaoristes n’ont pas dit leur derniers mots. En deroute depuis le 31 Oct. ils ne comptent pas jetter l’eponge. Incapables de renaitre de leur cendre a travers les partis qui ont nargue le peuple, seme le chao, et le deuil dans les familles du Burkina, leur strategie consiste a trouver refuge derriere des gens de haut faits d’armes. Et pour eux, ils ne tarissent pas d’eloge. Ce griotisme politique qui consiste a creer un parti pour ensuite courrir chercher des Zorro de la derniere heure comme candidat est une plaie pour la democratie. Quand on cre un parti on le gere et on assume la lutte politique jusqu’a conquerir la magistrature supreme.

Des gens qui pendant 27 ans et jusqu’aux dernieres heures de Compaore a Kosyam n’ont jamais contredit ce dernier, n’ont jamais rien fait pour aider le peuple en lutte ni pris position se decouvrent subitement apres le 31 Oct. etre investi de la divine mission de diriger le pays. C’est tres grave.

La strategie en cours consiste a limiter l’action gouvernementale a la gestion des affaires courantes jusqu’aux elections. Les affaires serieuses du pays seront soigneusement mises au congelateurs en attendant qu’ils recuperent le pouvoir qu’ils ont arrache un soir d’octobre par les armes puis abandonne par terre un matin du meme mois.

Le CDP ou ce qu’il en reste apres avoir perdu toute sa criniere et ses armes y compris crocs et griffes n’est plus juteux ou du moins ne donne plus ou peu de lait. Il faut donc trouver une autre alternative pour continuer a boire le lait sans compter les vaches.

Basolet qui est le premier cheval sur lequel ils misent est une ponte du regime Compaore quel qu’en soit le maquillage ou l’habillqge qu’on en fait. En demandant a Honore Traore de lever la barriere au rond point des nation unis et en remplacant les militaires par des forces de 2e et 3e categories, il n’a pas protege le peuple mais Compaore a qui il a evite d’aller a la Haye. Les hauts fait d’armes de Bassole aurait du etre sa gestion l’affaire Norbert Zongo dans laquelle il n’a pas aide le peuple mais plutot aide les assassins a se cacher et a fuir jusqu’a nos jours.

Natama quand a lui, nourrissait des ambitions presidentielles depuis longtemps mais n’a jamais ose se mettre du cote du peuple. Depuis sa tour d’ivoire a l’Union Africaine, il n’a pas pu user de son statut, etant Directeur de Cabinet de la presididente de la Commission issue du Harem de Zouma pour faire condamner la forfaiture qui devait signer la plus grande tragedie du peuple burkinabe a savoir le projet de modification de l’article 37. Mieux l’Union Africaine donnera de la voie apres l’insurrection populaire pour menacer le Burkina en donnant un ultimatum de 15 jours pour remettre le pouvoir aux civils. Ainsi donc ce cri de l’UA resonne de plus en plus comme celui de Natama qui comptait ainsi cueillir froidement la ou il n’a pas seme, ni laboure, se contentant de temps en temps de declarations pompeuses en ligne.

Ce n’est pas fini, et vous verez, le CDP qui a appelle ses militants a occuper sainement le terrain ne leur demande pas de venir le sauver de son agonie mais plutot d’entrer en action pour morceller l’electorat et occuper la scene politique qui leur a echappe dangereusement en cet apres 31. Oct. Ne vous attendez plus a revoir Assimi Kouanda ou Achile Tapsoaba ou encore Alain Yoda a la manoeuvre comme avant. Ici on est en politique, il convient plutot de les chercher dans l’ombre des candidats declares qui nous viennent droit du chapeau du magicien.

Et cela si vous l’avez compris, vous saurez vous rappeller de ceux avex qui vous aves battus le pave, brave les balles en perdant certains d’entre vous. Et ceux qui dores et deja sont en train de lacher leur cheveaux n’etaient pas avec vous avant le 31 Oct. Ils etaient a l’autre table. Sachez et sachez bien les distinguer pour ne pas pleurer a nouveau demain.

Je ne suis pour aucun candidat, je suis pour les reformes institutionnelles qui permettront au peuple d’etre rehabiliter et profiter des fruits de la croissance. Et ses reformes, au lieu de le faire maintenant ont cour ici et la a la recherche de candidats dans un tintamarre a tout rompre et a polluer la serenite de la transition.
Peuple du Burkina une trentaine d’entre vous sont mort a la conquete de la liberte et du progres. Ils sont tombe alors que vous etiez ensemble sur le champ de bataille. Et sur ce champs ou sont tombe vos heros aux mains nues, ces candidats spontanes sorti de l’ombre n’y etaient pas, ils ne pouvaient pas y etre parcequ’ils etaient dans l’autres camps en face. Ce camp qui tirait, tuait gazait.....Et en cette ere d’apres 31 Oct. ils sont toujours dans cet autre camp cet autre camp dont ils sont venus defendre les interets dissemines ici et la.

Je vous laisse en tirer les conclusions vous memes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés