Accueil > ... > Forum 633311

Explosion au quartier Larlé : Une délégation du CDP auprès des victimes

21 juillet 2014, 08:56, par Thèse criminelle toujours en vigueur

La thèse criminelle n’est pas à écarter. L’accident a bel et bien eu lieu avec ces deux infortunés envoyés dans la maison du stockage et les autres victimes décédés et blessés. Cependant l’objectif de ce stockage de ces engins à explosion en ces lieux visait un acte criminel. Les deux qu’on a soit disant envoyés, ont été sacrifiés volontairement dans l’espoir de commettre le crime parfait. Nous aussi, nos services de renseignements ne dorment pas, d’ailleurs ils sont à pied d’oeuvre dans ce sens. La question qu’il faut se poser, c’est de se demander depuis quel moment on a commencé à stocker ces explosifs là-bas, non loin du domicile du Larlé Naaba ? Si c’est avant janvier 2014 ou après ? Il faut remettre la thèse criminelle à l’ordre jour et approfondir l’enquête. Ce dont on est sûr, la thèse des Djihadistes (Boko Haram, etc.) peut être écartée. Les responsables de cet attentat savaient qu’il y aurait des dommages collatéraux mortels mais ce n’était pas leur problème car seule leur cible les préoccupait. Nous insistons que c’est un acte à but criminel qui a causé accidentellement la mort et la blessure de pauvres innocents. Les deux envoyés dans la maison de stockage, étaient les moutons à sacrifier car ils ne connaissaient pas le contenu du stockage, sinon il n y aurait pas eu l’explosion.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés