Accueil > ... > Forum 413432

Elections sénatoriales : 36/39 sièges pour le CDP

30 juillet 2013, 09:25, par N’Djolé

Ce que le public burkinabe et l’opposition politique oublient c’est que le CDP ne vise pas que la modification de l’article 37. ils veulent focaliser l’attention des gens sur ce article et opérer autre chose : avec la mise en place du SENAT, Blaise va nommer son petit frère François et ce dernier va être élu président du SENAT et vite une vacance de pouvoir est orchestrée pour que son frère monte pour organiser une mascarade d’élection au sortir de laquelle il sera "élu". Ce n’est pas pour rien qu’il a démissionné de l’assemblée nationale. Wait and see. Avec ces gens du CDP, toutes les options sont mises sur la table pour conserver le pouvoir qui les a échappé depuis belles lurettes sans qu’ils ne sachent.

J’ai apprécié fortement l’analyse pointue, méthodique, intellectuelle du Pr SOMA dans l’émission animée par Godefroy Bazié avant-hier nuit. Je suis fier de vous, cher esclave. Vous mériter amplement votre titre de Professeur. J’ai vu un homme capable de diriger ce pays et l’amener à bon port. Contrairement aux interventions de Jocelyne VOKOUMA,qui avait trouvé une occasion bonne pour en découdre avec les anti-sénat et dont l’argumentaire vole très bas vous avez montré que quand on est intellectuel, on est honnête. Quand VOkouma se perd en comparant maladroitement la fonction publique où (selon elle) les plus âgés-et donc les sages-encadrent les jeunes, j’ai fermé en même temps ma télé pour ne pas vomir. Elle aurait un peu d’intelligence qu’elle saurait que dans l’administration publique, l’âge n’est pas synonyme de sagesse. Sinon tous les directeurs et chefs de service seraient les plus âgés. Mais non ! On y voit un fils plus gradé (catégorie A par exemple) commander et donner des ordres à son père, même à son grand-père (de catégorie inférieure ou de même grade). Mêmes certains roitelets dits naaba sont les subordonnés de leurs propres "sujets", dans l’administration. Si on part de la logique que les sénateurs sont sages de part leur âge, ils devraient avoir le dernier mot en cas de divergence de point de vue avec l’assemblée nationale. Mais non, c’est l’assemblée nationale animée par les moins sages qui l’emporte. Là il y a problème !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés