Accueil > ... > Forum 257863

Lutte contre la corruption au Burkina : Le REN-LAC réclame des assises nationales

24 juin 2012, 08:36

Que dite vous de ce gouverneur qui vend l’avenir de la jeunesse de la Boucle du Mouhoun aux opérateurs économiques comme EBOMAF en décident de saboter leur rencontre pour éviter que les gens ne posent leurs préoccupations, de grâce pense au bien être de la jeunesse et du pays tout entier au lieu de te contenter d’enveloppe venant de ces truands. Le pays risque de prendre feu à cause des comportements inhumains qu’infligent des gens comme EBOMAF sur ses employés. Je demande au gouvernement d’envoyer une commission qui va inspecter sur les conditions de travail, les contrats… sur le chantier Dédougou / Koudougou. Personne à Dédougou n’ose se plaindre, même les responsables des services déconcentrés de l’état, CNSS, Inspection du travail … Même les journalistes sont payés pour ne pas faire de compte rendu des rencontres ou la population a été invité à s’exprimer librement (ils ont pris de l’argent pour se taire). On demande au gouvernement de veiller pour ne pas que les mêmes pratiques se fassent sur l’axe Dédougou / Nouna / frontière du Mali. A moins que ce qu’on raconte ne soit vrai à savoir que ce sont des sociétés prêtes nom donc intouchables. En tout cas ils sont entrain de détruire ce que d’autres ont mis tant de temps à construire.
C’est l’argent du contribuable et ça doit profiter à tout le monde (PDG, travailleurs et populations riveraines)
Quand ça va chauffer c’est tout le monde qui perdra

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés