Accueil > ... > Forum 182537

Procès Justin Zongo : Les inculpés écopent de 8 à 10 ans d’emprisonnement ferme

24 août 2011, 08:44

justice ! justice ! faisons attention pour que la recherche de la justice ne porte le masque d’un désir de haine et de vengeance qui viserait à ce que la punition la plus sévère soit infligée au responsable présumé, qui viserait à “faire payer”, expression qui vient souvent sur les lèvres des victimes. Et cela, souvent perçu comme un dû. Faisons attention car de cela dépend aussi la clarté de la vérité du crime commis. En ce sens que nous sommes toujours en face d’un dilemme « vérité-justice ». La logique de ce dilemme est que plus la justice est punitive, plus il sera difficile pour la vérité d’éclater au grand jour, parce que ceux qui ont commis des abus auront raison d’essayer de cacher ce qu’ils ont fait. Il est évident – et c’est triste peut-être – qu’une peine lourde satisfait les victimes, apaise, adoucit les rancœurs accumulées. Les plaignants le disent après un jugement sévère ; il est probable que le travail de l’oubli ou, à tout le moins, le dépassement du mal souffert, se fait mieux ainsi. Mais la justice ne doit pas être mue par un tel processus genre loi du talion. Car le pardon peut-il opérer profondément et jouer son rôle de régénération des relations sociales quand une partie de la vérité est occultée ? Le pardon peut-il prétendre à l’efficacité quand on ne recherche sa satisfaction que dans la grande punition infligée à l’offenseur ? je crains fort, messieurs les juges, que le procès sur lequel vous venez de délibérer n’ait été guidé par ce désir de vengeance et par votre volonté de satisfaire une masse qui est sur le dos de nos politiciens. la justice est-elle punitive ou reconstructrice de relations sociales détruites par un délit ? moi je pense qu’elle doit viser cette possibilité de dialogue entre victimes et offenseurs, elle doit rétablir les victimes dans leurs droits sans forcement détruire les liens familiaux et sociaux. car je suis convaincu que ces trois agents de la police n’ont vraiment pas médité et souhaité la mort du jeune zongo. et si la ligne de votre justice est ainsi, j’ose espérer que tous les dossiers de ce pays là auront le même traitement pour que ces trois agents condamnés ne donnent pas l’air d’être des boucs émissaires. merci.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés