Accueil > ... > Forum 834472

qui veut la tête du général Bassolé (vol 2) corrigé

5 octobre 2015, 19:08, par ben said julius topan

Qui veut la tête du général (vol2)
Nous sommes face à une situation qui ne trouve pas son fondement dans les faits apparents.
L’accusation et l’arrestation de monsieur Djibrill BASSOLE relèvent- elles d’un floue artistique entretenu par la transition ?
Les raisons avancées par la transition au tout début étaient que Djibrill Bassolé serait complice et même maître d’œuvre du putsch perpétré le 16 septembre 2015, et serait en contact avec des Djihadistes pour déstabiliser la transition voire le pays.
Pour corroborer tout cela, une prétendue perquisition à permis de mettre la main sur des armes de guerre en grande quantité.
Qu’est ce qui se passe ? Que s’est-il passé ?
Avons-nous manqué des épisodes de ce feuilleton culte ?
De ce qui est de la participation de Djibrill Bassolé au putsch, le chef putschiste l’a blanchi.
De ce qui est des djihadistes, les faits constatés sont tels qu’aucun burkinabé ne puisse prouver leur présence.
Quand en est-il des prétendues armes retrouvées lors de la perquisition ?
L’existance même de cette perquisition n’est pas prouvée, n’en parlons pas des armes de guerre.
En tout cas, ni Djibrill Bassolé, ni son avocat ne reconnaissent avoir assisté à pareil perquisition faisant mention d’armes de guerre.
C’est que soit il n’y a pas eut de perquisition, soit le mensonge et la manipulation de pièce à conviction s’y sont immiscés.
A qui profite donc de pareilles intoxications ?
Pour servir quelle cause ?
La fabrication grossière de preuves amène à se poser des questions sur la neutralité politique de la transition.
L’objectif de la transition qui était de mener le pays à des élections pour tourner la page de l’ère Compaoré aurait-il changé ?
Au vue des élucubrations politiciennes, la transition a fini de démontrer sa partialité à tout point de vue. Et ce qui n’est pas à l’avantage du peuple insurgé des 30 et 31 octobre.
Loin de moi l’idée de prendre fait et cause pour Djibrill Bassolé, mais la gravité des accusations m’oblige à l’analyse critique des faits et de la procédure qui lui est appliqué.
Juridiquement, je me pose la question de savoir quelle procédure pénale est appliquée à Bassolé ?
Est-ce une garde à vue, une détention préventive ou une séquestration ?
En la matière, la garde à vue est scrupuleusement déterminée et encadrée dans notre code de procédure pénale. Elle a une durée maximum limitée qui ne souffre d’aucune exception, ce qui est d’ailleurs dépassé. Quand à la détention préventive, elle s’applique aux infractions qualifiées de crime dont l’auteur est connu. Comme le cas illustratif du général Diendéré.
A la lumière de ce raisonnement qui ne se veut pas le seul possible, et de tout ce qui précède, force est de constater qu’il y a une machination, un montage de toute pièce contre Mr bassolé.
A qui profite de telles bassesses ?
Il n’est un secret pour personne des prises de positions de Mr Bassolé face aux actes de la transition, ce que la loi ne lui interdit pas d’ailleurs.
Dans cette histoire, seule la transition connait les motifs réels de l’arrestation du général pandore, qui sont loin d’être des motifs criminels.
En cela, j’y voie les prémices d’un régime fasciste.
En Italie, pendant la période fasciste, il y avait les dix commandements du fascisme.
Le premier : « Mussolini a toujours raison ».
Notre transition n’est pas à la place de Mussolini, elle n’a pas toujours raison. Mais dans la transition, certains se donnent de telles prétentions.
Est-ce Kafando ? Zida ? Ou Saint Cheriff ? Ou même le trio transitoire et ses à –côtés ?
Ce qui est sûr, et que la transition ignore, c’est que la rétention de la vérité dans ce pays est impossible. Si Blaise en 27 ans n’a pas pu tenir face à la vérité populaire, ce n’est pas en un an que quelqu’un pourrait le faire.
Sachons très bien qu’on est toujours rattrapé par ses faits et gestes. Autant être rattrapé par le bien que par le mal.
Sommes-nous engagés dans l’engrenage des règlements de compte ?
L’avenir nous le dira !!!
Que DIEU nous assiste !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés