Accueil > ... > Forum 9658

> Conférence des Procureurs : Vérités, contrevérités, non-dits et clairs-obscurs

29 janvier 2007, 20:48

Félicitation pour cet article. Je suis entièrement du même point de vue que vous. Je ne saurai cependant douter de la compétence de nos chers procureurs du Faso que sont Adama et Barry ; je crois plutôt qu’ils sont dépassés par la situation. On les voit tellement mal à l’aise dans leur prestation qu’on a du mal à les reconnaître comme étant de véritables juristes républicains, défenseurs indépendants et infatigables diseurs de droit et de vérités.
Le ministère public est toujours du côté de la victime et met tout en oeuvre pour retrouver les criminels afin que la sanction prévue s’applique dans toute sa rigueur par un jugement hautement contradictoire. Mais, hélas, nous assistons au revers de la médaille de la justice telle que nous la connaissons, telle qu’elle existe, telle qu’elle devra exister. C’est une page noire et douloureuse de l’histoire de la justice qui est entrain de s’écrire dans le livre journal de la République du Burkina Faso. Bien malin, qui saura ce qu’il adviendra de cette sombre écriture.
Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire car et surtout comme le dit si bien ce dicton "le fort n’est jamais suffisamment fort pour rester toujours le plus fort". L’histoire rattrape toujours ses bourreaux !
Bravo encore pour ta plume célèbre !!!
Conférences des procureurs

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés