Accueil > ... > Forum 8253

> 8e anniversaire du drame de Sapouy : "Norbert a bien été assassiné, mais personne ne l’a assassiné"

6 décembre 2006, 21:47, par Badnerr AKA Talg-Biga

"En cet instant solennel, en notre qualité de président du Faso assurant la continuité de l’État, nous demandons pardon et exprimons nos profonds regrets pour les tortures, les crimes, les injustices, les brimades et tous les autres torts commis sur des Burkinabè par d’autres Burkinabè, agissant au nom et sous le couvert de l’État, de 1960 à nos jours" (Blaise Compaoré, 30 mars 2001).
5 ans après cette déclaration, Francis Blondet, ex ambassadeur de France au Burkina disait à propos de notre justice : "L’injustice me paraît être le principal handicap du Burkina Faso. C’est cela qui fait que les gens n’ont pas confiance aux institutions qui par ailleurs ne sont pas mal. Il y a de bonnes choses qui méritent d’être approfondies, confortées et renforcées. Mais le maillon faible, c’est l’injustice." (L’Événement, mis en ligne le 14 Octobre 2006)
Pour que la journée nationale du pardon ait tout son sens et puisse briller à jamais de tout ses feux... il est peut être temps que le président du Faso reconsidère à juste titre l’affaire Norbert ZONGO qui, semble être la bête noire ou un défi majeur pour la justice Burkinabé. L’enjeu étant la reconquête du cœur des administrés qui n’ont plus confiance en leur justice. Cette exercice permettra au président de « démontrer » aux yeux de tous (syndicat, population, collectif, représentations diplomatique, etc.) que le BKF est pays ou État de droit et bonne gouvernance se conjuguent bien avec égalité de tous devant la justice... En attendant, et dans l’espoir, la lutte et la mobilisation continuent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés