Accueil > ... > Forum 4383

> Escroquerie par Internet : Les Burkinabè de plus en plus victimes

25 février 2006, 21:22, par Ouédraogo Kabore Sanfo Zongo Souleymane

Accusé levez vous !

Veuillez décliner votre identité, et votre activité.

Noms : Ouédraogo Kabore Sanfo Zongo Souleymane, Gérant de Cybers Café.

Je suis venu aujourd’hui afin de répondre aux diverses insinuations faites, autant dans votre article que dans les propos des post. On dirait que mon activité de gérant de cybers café, vous est peu connues voir presque inconnus pour certains. Donc par ces quelques lignes, je vais essayé de vous expliquer ce qu’est mon travail.
En tant que gérant, je suis responsable d’un minimum de 4 employés par cyber, du bon fonctionnement d’appareil de haute technologie et du bon approvisionnement en matières premières qui, pour moi sont, la sacro-sainte connexion et l’électricité dont vous connaissez les humeurs.

Mais tout ceci ne se mélange pas seul, il existe une recette, dont je n’ai pas la prétention de détenir la bonne. Donc pour que le cyber café fonctionne, il faut tout d’abord une disponibilité de 10 h au minimum par jours, 6 voir 7 jours par semaines, 54 semaines dans l’année, une gestion minutieuse des recettes pour faire face aux factures très élevées (mini 60 000 F d’elec, mini 200.000 F de connexion) et surtout une maintenance préventive (3 h par ordinateur par semaine) pour maintenir un parc machine performant et au maximum sécurisé, tout ça sans parler des pannes.
J’ai pris la peine de vous écrire ce petit paragraphe non pas pour me gonfler mais plutôt pour vous faire voir une réalité. Chaque matin quand je me lève, mon but dans la journée est que ma clientèle soit satisfaite du service que toute mon équipe et moi même leur rendons (parce que c’est bien d’un service que nous parlons !), et cette satisfaction s’exprime par la fréquentation. Un cyber très fréquenté n’ai pas forcement un cyber ou le gérant fait du bizness avec les nigérians mais peu être un endroit tout simplement bien géré.

Maintenant, en tant que maintenancier je suis conscient aussi qu’il circule dans nos cybers, ici au Burkina, comme partout dans le monde, tout un tas de documents pour le moins douteux. Souvent je me retrouve face à des passeports, des documents de banques laissées ça et là dans des dossiers. Mais pourquoi vous mettrez nous du doigt, nous les gérants de votre « Internet Service » comme des complices ? Devons nous surveillez chaque écran de chaque client ? De la même manière l’Onatel doit elle mettre sur écoute chaque client puisque beaucoup d’escroquerie se passe par téléphone aussi ? Devons nous contrôler si ces Dames sont mariées, quand elles viennent chercher un "correspondant amant" ? Devons nous interdire un Pasteur venus consulter pendant 3 h les sites "pournous" ? Devons nous interdire un Nigérians d’envoyer 1000 emails invitant à participer à un faux bizness ?

J’ai écrit ce petit article pour bien situer mon travail, si on me consulte quand à la véracité de certains courriers, je ne cache jamais la vérité mais je ne serais jamais un censeur !
Je protègerais les enfants mineurs de ce qu’ils peuvent voir sur mes écrans d’ordinateurs mais je n’interdirais jamais un majeur d’utilisé mes ordinateurs du moment ou il respect mon matériel mis à sa disposition, de la même manière je ne voudrais jamais que l’Onatel surveille mes conversations téléphoniques.

Merci, bonne journée a tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés