Accueil > ... > Forum 2409479

Pour le retour à la paix au Burkina, la majorité présidentielle appelle à une prise de conscience

13 janvier, 14:47, par max

À la vérité, il faut voir dans les sanctions iniques, vraisemblablement téléphonées et servilement déclamées dans un communiqué publié au nom de la Conférence extraordinaire des Chefs d’État de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et embouchées mécaniquement par l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), une opportunité de questionnement et de remise à plat d’organisations anachroniques dont l’utilité sociale prête à caution.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés