Accueil > ... > Forum 2251331

Procès assassinat Thomas Sankara : Un collectif d’avocats se dit déterminé à faire jaillir la vérité

17 octobre 2021, 10:02, par Ka

’’’’’’’’’’Les avocats du collectif disent également espérer qu’au-delà de toutes les positions politiques, le droit et les règles du procès équitable seront respectés dans le cadre du procès à venir. Les avocats espèrent donc que les débats se feront dans la dignité, le respect de la douleur des familles.’’’’’’’’’’’

Messieurs les avocats de l’équipe du collectif des avocats de la Campagne internationale justice pour Sankara (CIJS : Si ce procès est enfin là avec la fuite de celui qui pensait qu’il était Dieu sur terre, et que lui vivant, le dossier Thomas Sankara sera qu’un torchon, il a oublié que celui qu’il a liquidé pour le pouvoir disait ’’’ qu’on n’assassine pas les idées, on combat les idées ». « Ainsi, ceux qui ont cru qu’ils pouvaient le classer dans les oubliettes en l’assassinant l’ont même grandi parce que ses idées sont devenues encore plus populaires et mondialement connues.

Et en tant que croyant, avec ce beau dimanche jour de Dieu, je peux confirmer qu’il y a aussi une certitude divine qui dit que l’on récolte toujours sur terre ce que l’on a semé, malgré la miséricorde de Dieu et la foi après le pardon de Dieu. Si tu as semé la mort, attends-toi à la récolter aussi. C’est ainsi que Paul de Sartre le plus grand des apôtres au service de Jésus, après la persécution des disciples de Jésus eussent à payer le prix fort de ses meurtres, malgré son ardeur au service de l’œuvre de Dieu.

Blaise Compaoré paie déjà pour ses crimes en étant en exile, et a peur de revenir dans son pays et affronter la justice. Ces fidèles collaborateurs comme E. Kaboré, et bien d’autres n’y échapperont pas, tout comme son petit frère. Il vaut mieux méditer sur ce qui t’attends, au lieu de te battre pour échapper la justice. Car, le combat pour la justice en 2021 au Burkina dont les juges militaire veulent montrer à son peuple sa crédibilité, est celui le plus difficile à mener car, on ne se bat pour personne en particulier, mais pour que la JUSTICE soit pour TOUS (sans exception).

’’’’’’’’’’Concernant le refus de l’enregistrement du procès, le collectif dit continuer de déplorer cette décision qui empêche la sauvegarde de ce pan important de l’histoire du Burkina pour les générations futures et les archives du Tribunal militaire. Pour Me Prosper Farama, c’est regrettable et dommage une fois de plus que le Burkina rate l’occasion de rentrer dans l’histoire.’’’’’’’’’’’’’’

Oui maître Farama, en refusant de filmer ce procès historique pour l’histoire, et pour la future génération, comme on revois les films des jugements des tribunaux du CNR a la maison du peuple, ou le film de l’inauguration de la pédiatrie offerte par les Suisses suivi de l’interview du journaliste Jean Philipe Rapp de la RTS qui a fait le tour du monde pour la connaissance du pays des hommes intègres, c’est certain que le Burkina va perdre une occasion de montrer au monde qu’elle a tourné la page des jugements expéditifs suivi des exécutions à la sauvette du régime Blaise Compaoré : Surtout de renouveler sa dynamique de gérontocratie et de tourner le dos à la médiocrité judiciaire de 27 ans.

Avec ce refus, on peut dire sans le confirmer, que ce procès est érigée en système par ceux qui ne veulent pas que la vérité soit connu par le monde entier, et que le droit ne soit pas dit : Et pour moi comme tant d’autres, que peut-on réellement attendre d’un procès téléguidé par un système ? La seule chose qu’on peut prévoir avec certitude, c’est que le président du Faso qui a toujours le dernier mot, surtout avec le respect de sa parole donnée, intervienne pour que dans les jours qui viennent, ce procès soit filmer et diffusé pour que le droit soit dit dans la transparence.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés