Accueil > ... > Forum 2223213

Lutte contre le terrorisme au Sahel : Le nouveau commandant de la Force Barkhane chez le président du Faso

26 septembre, 16:27, par Sidpawalemde Sebgo

Mon cher @Formidable, "l’énergumène" vous salue bien, et salue votre geste généreux envers un jeune malien. C’est effectivement concret et constructif. Nul doute que le karma vous le rendra.

La France et les français ont des amis au Sahel. Certains de ces amis sont critiques de certaines des actions des dirigeants français, exactement comme ils le sont de leurs propres dirigeants quand ils se perdent dans des politiques absurdes ou nuisibles. Dommage que vous y voyiez de la "haine".

Pendant qu’on y est, nous remercions également la France, qui grâce à l’opération Serval, a empêché Bamako et tout le Mali de tomber aux mains des djihadistes. C’est juste dommage que le "job" se soit arrêté aux portes de Kidal, leur laissant une base arrière. Les burkinabè n’auraient pas été confortables avec un émirat islamique pour voisin. Nous saluons la mémoire et le courage des 52 soldats français tombés au Sahel.

Ceci étant dit, rien de tout cela ne donne aux dirigeants français une quelconque autorité pour dicter toute leur politique aux pays du Sahel ou d’ailleurs. "Partenaire" ou "protégé" est différent de "vassal".

Le chef de Barkhane sera reçu par tous les chefs d’états du G5 Sahel et d’autres pays voisins, simple question de bon sens, de collaboration et de protocole. Cela ne dit rien de ce que pense un chef d’état sur quelque sujet que ce soit.

D’ailleurs, même s’il y a mécontentement, il serait malséant pour cela de faire preuve d’incivilité envers un militaire qui ne fait qu’appliquer la politique décidée par son gouvernement.

Par ailleurs, pour votre information, le mythe du "chef" africain dont seul l’avis compte n’est plus d’actualité chez nous. Si notre président s’avise de s’opposer à l’avis majoritaire de sa population, il sera "remercié".

Ce que vous appelez "hurlement" est à mon sens un appel au bon sens élémentaire : Garder une tumeur cancéreuse (Kidal) et essayer de soigner les métastases (groupes djihadistes) n’est pas très efficace. Il faut d’abord enlever la tumeur si on veut avoir une chance de vaincre le mal. Et vouloir imposer à des états et à leur population des décisions impopulaires n’est pas la meilleure manière de les aider ni de renforcer les "liens historiques".

Mais ce n’est qu’une opinion, que je pense être libre d’exprimer, ne vous en déplaise.
Par contre, les faits eux ne doivent pas souffrir de contestation : La situation sécuritaire au Mali est pire qu’en 2013, malgré la Minusma, Barkhane, le G5 Sahel et l’armée malienne. Et c’est le moment que la France choisit pour se retirer, tout en s’opposant à son remplacement par les russes.

Je vous crois à priori de bonne foi, alors peut être que vous nous aiderez à comprendre...

Cordialement

P.S. : Pour ne pas être trop "volubile", je passerai sur notre "histoire commune" qui a mon avis a été plus imposée que volontaire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés