Accueil > ... > Forum 2152793

Soudan : Les Burkinabè félicitent le président du Faso pour la perspective d’ouverture d’une représentation diplomatique

4 août, 17:36, par Ka

caca : L’échec de MAcron ave les gilets jaunes, et dont on se permet même de le gifler en publique, il se rattrape politiquement avec le vaccin obligatoire pour pouvoir travailler. Pour l’instant au pays des hommes intègres le vaccin est une denrée rare, et reste sélectif pour les privilégiés. Tu as la chance là-bas d’avoir la première et la deuxième dose.

D’autre part si je me suis permis de répondre à mon frère internaute ’’Yako’’ au sujet de nos représentations a l’étranger, c’est qu’à notre époque, partir en mission dans un pays ou notre pays n’a pas sa représentation comme la Suisse dont les rencontres du BIT, OMS OMC étaient obligatoire pour les pays membres, était un parcours de combattant. Et toi qui connait l’histoire, ce sont nos compatriotes bien installés dans ce pays, d’ailleurs qui n’étaient pas nombreux dans les 1970, à part Sibiri G. Kaboré, J. Sanou, le feu Henri Wandaogo, le pasteur J. Zida, dont notre ambassade à Bonn que ça soit T. Marc Garango et autres, les premiers ambassadeurs, nous donnaient les adresses par le ministère des affaires étrangères, on ne savait pas comment s’en sortir avec des frais de missions en francs CFA calculé pour une semaine, pourtant limités en deux jours avec le francs Suisse.

Ce sont ces compatriotes qui ont tout fait pour avoir une ambassade en Suisse, pas pour eux seulement, mais pour tous les cadres Burkinabé allant dans ce pays, ou les coopérants suisses, sans oublié les responsables des ONG. Que ça soit dans les archives de la présidence du Faso, ou aux ministères des affaires étrangères, on peut trouver les traces de ses compatriotes qui ont lutté pour avoir des représentations : Et je loue ceux de la Suisse dont les ambassadeurs qui arrivent dans ce pays de nos jours les oublient en savourant leurs postes : pourtant, ces anciens compatriotes devenus des retraités et considérés des doyens meritent plus de respects par nos jeunes diplomates. Ce qui est certains, nous sommes là, des témoins vivants, pour les rappeler.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés