Accueil > ... > Forum 2137372

Conseil constitutionnel : La prestation de serment des membres de la CENI renvoyée sine die

21 juillet, 08:30, par Ka

Merci pour ta belle contribution surtout pertinente, et je m’incline. Ma réaction fâcheuse, c’est la façon dont cette élection des commissaires de cette institution dont d’autres veulent mettre de l’huile sur le feu, et tirer la couverture vers soi pour les prochaines élections a venir.

Et pour moi, c’est la classe politique qui est à l’origine de tous nos malheurs, et surtout, elle qui fait preuve d’une stupéfiante amnésie... Ici, avec cette maniéré dont l’opposition et la majorité se comportent pour mettre en place des responsables d’une institution qui doit garantir des élections crédibles pour une gouvernance transparente, sont complices objectif de la forfaiture. Car, tout le monde sait que les troubles meurtriers qui surviennent dans le continent sont issus des élections, et ceux qui les organisent comme la CENI, surtout, des refus de la classe politique de jouer le jeu démocratique en toute loyauté, transparence et inclusion de toutes les tendances.

On sait très bien que les troubles proviennent du fait que le candidat qui se présente ou se considère comme le putatif vainqueur, le plus légitime devant Dieu et les hommes, le plus grand, le plus intelligent, le plus… modeste, c’est le candidat de la majorité. Et qui va tout faire pour empêcher par tous les moyens les adversaires les plus crédibles de lui mettre à terre. Les mêmes causes depuis 30 ans dans notre Faso, ont les mêmes effets depuis 30 ans.

En suivant les comédies de l’opposition et de la majorité pour trouver des commissaires crédibles pour cette institution, je me pose la question, ’’ou la place d’une CENI indépendante et crédible ?’’ Et comme tu l’as bien dit, Il faut que la CENI soit plus indépendante et libre de faire son travail. Pour moi, cela rendra un grand service au pays. C’est ce que tout Burkinabé patriote souhaite pour sa patrie. ’’’’Une CENI indépendante.’’’’’ Non pas un semblant de CENI de la majorité ou de l’opposition. Nos commissaires, ne doivent pas militer pour la majorité ou de l’opposition, mais seulement respecter leur neutralité et dire la vérité de ce qui les urnes ont jugé ceux qui sont crédibles de gouverner le pays. C’est tout ce qu’on leur demande ? C’est ce que le Faso attend d’une CENI ou une institution capable d’organisé des élections crédibles et transparentes. Mais je peux confirmer ce que disait MACHIAVEL, ‘’’’’en politique la fin justifie les moyens.’’’’

Conclusion Cher internaute Sidpassata Veritas : Que ça soit une CENI ou une autre institution qui organise une élection présidentielle dans notre continent, on entendra toujours avant les résultats dire par la majorité ou l’opposition le mot, ‘’’coup KO.’’’ Voilà comment les dirigeants africains malhonnêtes et irresponsables bafouent la démocratie. Si c’est gagné avant le scrutin, cela signifie que tout est bouclé (y compris les éventuelles fraudes ou violences pré-électorales nécessaires pour "sécuriser" le résultat déjà annoncé.) C’est pourquoi je persiste et signe en disant a la population primaire que les politiciens aux petits pieds prennent pour des moutons, que dans un cas pareil de coup KO, c’est inutile de vous déplacer pour voter, car, c’est "On gagne ou on gagne", c’est pareil. Merci de me lire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés