Accueil > ... > Forum 2109889

Burkina Faso : Onze policiers tués dans une embuscade

23 juin, 10:48, par Le patriarche

Bonjour chers confrères. J’ai un petit conseil pour moi-même, les miens et tous ceux qui épouseraient ma philosophie :
1) Si tu meurs suite à une attaque terroriste, repose-toi tant paisiblement que douloureusement ;
2) Si tu perds un parent, proche ou collègue dans une attaque terroriste, pleure seul, console-toi seul et digère comme tu peux.
3) Si tu veux éviter de perte de ta vie dans une attaque terroriste, si tu veux protéger tes parents, proches ou collègues, prends personnellement les décisions adéquates...
CAR :
1) Ta mort ne suscitera rien ici au Faso puisque tu n’es qu’un brin de sable retirer d’une dune ;
2) Parce qu’en réalité, c’est ton malheur à toi. Tu es là cause de ce qui t’arrive : soit on te dira tu ne vaux rien, soit tu n’a pas observé quelques mesures... N’attends pas une compassion ni du gouvernement ni du peuple car c’est un privilège reservé à un cercle ;
3) Parce que tout le monde n’a pas la même importance, autrement dit, les Burkinabé ne sont pas égaux en droit. Donc si tu es conscient de ce que tu es, ou de ce que vous êtes, prenez les précautions qui vous conviennent.
Rassurez-vous : le patriarche n’a rien inventé de lui-même. Cette réflexion est tirée de l’analyse des différentes interventions (écrites, orales) sur plusieurs médias, suite cette attaque meurtrière ayant coûté la vie de ces 11 policiers.
Sur cette plateforme, vous avez même constaté des internautes comme nabayouga qui dit être conforté par cette situation. Quand à zemosse qui dit que les policiers morveux se moucher etc
Dans d’autres plateformes c’est le comble.

DONC ON PEUT RETENIR QU’AU LE TERRORISME EST UN FLÉAU NÉFASTE ET A LA FOI IMPORTANT, SELON QUE LA CIBLE APPARTIENT À CERCLE PRIVILÉGIÉ OU UN CITOYEN ORDINAIRE.
Pour conclure, je demande aux policiers d’inhumer leurs collègues (dignement comme indignement). Aux familles de ces défunts, pleurez fort la disparition de vos chers et consolez-vous seuls sans considérer une quelconque compassion car elle n’est pas réelle.
Merci le Faso.net ne nous accorder ce privilège fondamental.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés