Accueil > ... > Forum 2079174

Mali : Le colonel Assimi Goita désormais président de la Transition

30 mai, 14:45, par Yabila

Caca, même si un coup d’Etat n’est ni à encourager ni à faire, il y a coup d’Etat et coup d’Etat car dans certains cas de figure et cela reste une exception, des coups d’Etat ont pu s’avérer salvateurs pour le pays. C’est par Ex, celui de ATT au mali qui ensuite a remis le pouvoir aux civils. Sa démarche avait paru sincère. Je ne suis pas contre que l’armée mettre de l’ordre et se retire quand les civils se montrent laxistes et corrompus et trop asservis par les occidentaux surtout la France qui au demeurant n’a jamais rien proscrit en Afrique mais fait toujours pression sur nos dirigeants asservis pour ses intérêts et pour avoir constamment le contrôle sur l’Afrique.
Cependant, disons-nous la vérité et aucun burkinabè n’est dupe sur ce point, le coup d’Etat de ton général Diendéré n’était pas du tout destiné au bien du pays mais aux égos démesurés des Gilbert Diendéré, Djibril Bassolet et leurs cliques et clacs du RSP, tous, serviteurs serviles de l’égo démesuré de Blaise Kouassi compaoré et de l’égo démesuré de François compaoré, de sa belle-mère et de toute cette Cie...
1 - Le Burkina n’était pas en danger au point d’attendre un coup d’Etat salvateur. Un processus démocratique était en négociation et en cours malgré le contexte très difficile du moment. Toute la soldatesque devait repartir en caserne.
2 - Le coup d’Etat bête et prétentieux de Diendéré n’était que pour se venger du peuple burkinabè qui venait de chasser Blaise Kouassi compaoré, en réinstaurant la terreur dictatoriale déchue et les tueries dont ils ont l’habitude et en transformant de nouveau les deniers du pays en leurs propriétés avec en fanfare et en exhibition comme 1ère dame Mme Fatou Diendéré qui n’attendait que ça, harcelant son mari pour y arriver à ce qu’on dit.
3 - Le coup d’Etat bête, inutile et fanfaron de Diendéré et Cie était ourdi avec la bénédiction de la françafrique et leur princial valet local tapis à Abidjan, j’ai nommé ADO à qui leur maître la France venait de confier Blaise Kouassi après l’avoir extirpé avec sa clique du Burkina lors de l’insurrection.
Excuse-moi mais ton Diendéré et ton Bassolet (en passant), auraient dû être passés par les armes immédiatement dès lors que leur coup était avéré et que Diendéré l’avait reconnu car eux en leur temps, pour se débarrasser des gens, les ont seulement soupçonnés de préparer un coup contre eux et pour un simple soupçon, les ont tués froidement sans procès.
Donc, merci de ne pas mélanger serviette et torchon car malgré tout, il y a coup d’Etat et coup d’Etat même si, je le répète, je n’approuve pas le principe du coup de force quel qu’il soit dans la gestion de l’Etat.
Et, estimez vous heureux que votre Diendéré n’ait pris que 20 ans de tôle en continuant à respirer, à boire, à manger, à dormir tranquillement aux frais du contribuable burkinabè avec autant de sang sur les mains. Alors, bonne chance nous tous.
Espérons vivement qu’au Mali, Assimi Goïta ait l’intelligence de s’affranchir du dictat de Paris et de ses espions françafricains pour remettre un peu d’ordre dans la situation du pays et passer la main à un gouvernement civil dans un temps raisonnable. Cela suppose qu’il est sincère dans sa démarche sans une intention d’instituer une dictature militaire pour s’éterniser au pouvoir. Le temps nous le dira. wait and see.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés