Accueil > ... > Forum 2072481

Côte d’ivoire : L’activiste à l’origine des violences contre les Nigériens écope de 5 ans de prison

24 mai, 08:36, par Ka

Mon frère internaute ’’’’Yako’’’’ pour une fois je suis entièrement d’accord avec toi. Et je dis Bravo aux juges Ivoiriens, car ils ont appliqué le code de la déontologie des activistes à la lettre, et de sanctionner de manière impitoyable tout manquement. Tolérance zéro. C’est tout. Car les appels à détester l’autre n’a plus de sens dans ce monde. Et que les internautes mange-mils et autres margouillats sur le net sans cervelle ne viennent pas hurler à l’assassinat de la liberté d’exprimer, dès qu’on sanctionne l’un des leurs, même si la faute est gravissime et inexcusable.

Je dis ici que la jeunesse ivoirienne est en manque de vraies modèles, de vrais sages, de vraies valeurs d’exemple, et doit réfléchir avant d’agir comme ’’Yako’’ la bien précisé en disant : ’’’’’’’Le comble, ce que Mme Fofana Nawa est une mandée c.à.d qu’elle appartient à la même communauté située de par et d’autre des 4 frontières Mali/Burkina Faso/Guinée/CI. Comme tjrs on apprend aux jeunes à lire et écrire rarement l’histoire commune aux communautés ce qui explique l’étroitesse d’esprit chez beaucoup. Si Mme Fofana avait la moindre idée de l’époque à laquelle ses parents ou ancêtres sont arrivés sur ce territoire appelé CI elle n’aurait jamais agi de la sorte.’’’’’’’’’

Oui tu as raison mon frère internaute Yako. La jeunesse Ivoirienne commence à faire peur au monde, car la Cote est semblable comme les Etats Unis dont personne ne peut prétendre la paternité de ce pays. Et les jeunes Ivoiriens nous cassent les pieds (et tout le reste) avec leurs histoires d’origine douteuse. Tous ceux qui sont nés avant les indépendances sont forcément d’origine douteuse, puisque les nationalités dont ils se prévalent (ou dont ils prévalent tous) maintenant n’existaient pas au moment de leur naissance, et encore moins à la naissance de leurs parents. En plus, on naît où on naît et de qui on naît, c’est une chose dont on n’est pas responsable et qu’on ne peut pas modifier.

Aucune naissance n’est honteuse, et être né sur le territoire du Togo, Bénin ou Burkina, ou que sais-je encore, cela ne peut pas être considéré comme infâmant. Les stupides querelles de clochers en Côte d’Ivoire contre les ressortissants du Nigeria, du Burkina, et autres constituent un obstacle considérable au développement, et si l’Afrique en est encore là où elle est, c’est en grande partie à cause de ça.

La cote d’Ivoire s’est développée avec les bras forts et bon marché des Burkinabé depuis la nuit des temps. Et Ouattara est arrivé avec ses cartes de séjour, et Bedié avec son ivoirité, pourtant tous deux sont des étrangers, ADO Burkinabé, et Bedié Ghanéen. Voilà pourquoi la jeunesse manque de modèles et des sages. C’est pourquoi pour moi, la peines encourue est ridiculement légère en comparaison de la transgression des lois et du désastre commis par la mise en cause. Ce qu’elle a fait est criminel, et elle doit être traité comme tel.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés