Accueil > ... > Forum 2037850

Tchad : La France valide la succession non constitutionnelle de Deby

25 avril, 14:41, par Alexio

La France dans sa logique de la Francafrique. Ses interets belliqueux sont prioritaires versus une societe democratique et de droit en Afrique. D aillleurs Feu Chirac dans ses balivernes ehontees disait que l Afrique noire ne meritait ce systeme de gouvernane qu est la democratie.

C etait un luxe pour nous africains. Et c est la meme qui crie aux aboies quand un president qui nest pas sous sa coupole qui veurt tripatouiller sa constitution fondamentale.

La Guinnee d Alpha Conde est un exemple patent versus ADO(Alassane Ouattara) de la Cote dIvoire. Deux poids deux mesures.

La France est entrain de perdre la Centrafique par le refus d Idriss Deby d etre la base de la rebellion centraficaine de Bozize, un traitre que la France avait contribuer a l evincer du pouvoir.

Le dernier discours flamboyant du President Idriss Debry lors de sa derniere campagne asa reelection est un facteur qui a pousser la France de comploter contre lui.

Voila pourquoi ce scenario illegal de l intronisation du fils. En pietinant sur la constitition tchadienne qui prevoyait que en cas de la vacance du pouvoir la releve revient au President de l Assemblee.

D apres l article 85 de la constitution.

Macron sera comme d habitude le president le plus minable de son temps. Eu egard a son age qui est en contradiction avec son temps.

Francafrique oblige

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés