Accueil > ... > Forum 2019490

Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays

7 avril, 18:36, par APS

La CPI relève de la justice internationale dont les principes de fonctionnement ne sont pas les mêmes que ceux des juridictions nationales. Nul doute que GBAGBO et BLE GOUDE auraient été lourdement condamnés pour les mêmes faits s’ils avaient été jugés par les juridictions nationales ivoiriennes. La preuve, poursuivis pour des faits moins graves, l’un dans l’affaire dite du "braquage de la BCEAO" et l’autre pour "actes de tortures, homicides volontaires et viols", ils ont tous les deux été condamnés par contumace (en leur absence), à la suite de procès estimés "non équitables", à 20 ans d’emprisonnement ferme et à de lourdes amendes, avec privation de leurs droits civiques.
On est plutôt surpris de l’esprit "fair play" des autorités ivoiriennes qui ont aussitôt accueilli cet arrêt confirmatif de la CPI et décidé de l’appliquer, alors qu’il n’y a pas si longtemps, elles avaient rejeté et refusé d’exécuter des arrêts rendus par la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), juridiction continentale faisant usage des instruments africains et internationaux de protection des droits humains.
Que feront elles maintenant des jugements de condamnation ainsi rendus par leurs juridictions nationales ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés