Accueil > ... > Forum 2019090

Burkina : De l’incivisme à outrance dans nos rues et sur l’échangeur du Nord

7 avril, 08:35, par Jonassan

L’autre jour j’empruntais la voie qui mène du GAB Ecobank de Pissy (en venant de Bobo sur la RN1 - Bobo-Ouaga) jusqu’au rond-point de Ouaga 2000 (mosquée Kanazoe) en passant par le château d’eau de Pissy.
En observant le bitume qui se dégrade par les côtés (la terre qui s’en va, les étalages...) nous (automobilistes et motocyclistes) avions des difficultés à circuler, ce qui reste de route étant très très restreint. Je me suis dit que l’Etat (le ministère ou la mairie) est très riche à avoir tant investi et à laisser se détruire ce bitume pour le reprendre à des coûts exorbitants. J’ai pensé que peut-être l’entrepreneur a fait un deal avec le contrôleur pour accepter un tel ouvrage tellement le reste qui fait office de route est parsemé de nids de poule. J’ai pensé aussi que l’Etat n’a peut-être pas les moyens et ai été jusqu’à imaginer que si on prenait 1000 FCFA par moto, on pourrait palier cette insuffisance économiquement mortifère. J’ai aussi pensé que l’Etat se sucrait suffisamment sur les taxes sur le carburant pour éviter une taxe difficile à mettre en oeuvre parce que quasi incontrôlable. En toit cas, je me suis posé trop de questions...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés