Accueil > ... > Forum 2004087

Réforme du baccalauréat : Selon le gouvernement, il n’y aura pas d’impact sur l’accès des bacheliers à l’université

18 mars, 08:59, par LUI

L’argument d’un test avec un BAC (MENAPLN).L’etat n’a pas besoin d’attendre de cette reforme pour appliquer le test si tel était sa volonté.Il faut voir plu tôt le souci de rendre justice à l’enseignement secondaire qui s’échine pendant 3 ans pour former les candidats et c’est une autre entité qui vienne organiser leur examen.Mais entre nous,faut-il vraiment continuer avec ce système qui consiste à envoyer les admis automatiquement dans nos universités gratuitement .Faut-il payer 90 milles à 100 milles CFA en terminale et continuer de s’inscrire à 15 milles CFA au supérieur.Je crois qu’il y’a très longtemps on s’est flatté,on se ment à nous mêmes et on refuse d’affronter la réalité.En ce monde,la gratuité souvent rime avec ce qui n’a pas de qualité,et voilà comment se retrouvent nos universités aujourd’hui.Je crois que c’est la-bas que doit venir la vrai reforme.Que celui qui est intéressé par des études poussées contribue aussi,même si c’est au minima . Un montant de 50 à 100 milles CFA par an ne sera pas hors de porté des parents.D’ailleurs c’est 5 à 6 fois moins que le privé actuellement .Cela pourrait contribuer énormément aux frais de fonctionnement des universités et donner plus de manœuvre à l’état pour qu’il se concentre sur la réalisation des infrastructures, le recrutement et la formation du personnels.C’est à des reformes courageux de ce genre que rapidement on aura un début de solutionnent des problèmes des étudiants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés