Accueil > ... > Forum 1979873

Sommet de N’Djamena : Fin de partie pour les terroristes, exulte Ibrahim Keïta

19 février, 18:32, par Sidpawalemde Sebgo

Mon cher @GOG, hier nous poursuit aujourd’hui...

En effet, suite à la chute de Mouammar Khadafi en Libye, nos chers président du G5 se sont mis en tête d’aller "mettre de l’ordre" en Libye et d’y organiser le retour à une vie "normale", dans le même esprit que l’ECOMOG de la CEDEAO faisait la police en Sierra Leone ou au Libéria.

Il faut dire à leur décharge que le terrorisme n’était pas encore endémique dans ces pays et qu’ils pouvaient rêver à des ambitions de "puissance régionale" interventionniste. La crainte de ce genre "d’aventure" militaire doit d’ailleurs jouer dans les hésitations à financer notre force conjointe.

L"Algérie s’est opposée fermement à ce projet et depuis lors, ses relations avec les pays du G5 sont froides pour ne pas dire pire.

Au stade actuel, la méfiance est telle que certains observateurs des pays du G5 soupçonnent ce pays d’avoir au moins "fermé les yeux" pour laisser passer les djihadistes depuis la Libye jusqu’au Mali. Par ailleurs, l’un au moins des groupes armés sévissant au sahel est accusé d’avoir été créé par les services secrets Algériens. Plusieurs chefs djihadistes sont de nationalité Algérienne et font des allers-retours à travers nos frontières poreuses. De qui nourrir tous les soupçons.

De son coté, l’Algérie a refusé de s’impliquer d’une quelconque façon dans la création et l’opérationnalisation de la force conjointe G5 Sahel, annoncée il est vrai quelques mois à peine après "l’ambition libyenne".

Au vu de la situation actuelle, en raison de la longue frontière que ces pays partagent et des enjeux, il me semble que c’est aux pays du G5 de faire les efforts diplomatiques pour se rapprocher de l’Algérie et en finir avec cette situation déplorable. C’est d’autant plus ridicule que ce pays qui lui même combat le terrorisme, peut nous être d’un grand secours politique, militaire et même financier.

Pourtant, cette question ne figurait même pas à l’agenda officiel du dernier sommet, ni du précédent d’ailleurs...
Nous ne sommes donc pas sortis de l’auberge.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés