Accueil > ... > Forum 1979606

Daouda Azoupiou, ex-ministre des Sports : « J’ai été touché dans mon amour propre par la décoiffe du stade de Tenkodogo qui était en construction »

19 février, 09:02, par A qui la faute ?

« le Burkina Faso est un pays dont les ressources étant limitées où tout est prioritaire, mais parvient dans le domaine du sport à battre des records, malgré l’insuffisance des infrastructures »
Cette façon de tourner les choses pour faire croire que même sans infrastructure au Burkina nous sommes allé loin, manque de modestie. Si Hugues ne vivait pas et ne s’entraînait en France grâce justement aux infrastructures de haut niveau que l’Etat français a bâties il ne serait pas champignons. Nous devons redoubler d’efforts pour bâtir des infrastructures au Burkina pour les purs athlètes vivant au Burkina qui n’ont pas d’autres occasions pour aller en France ou ailleurs pour finalement se révéler dans le sport. On a une autre pépite qui s’est révélé une fois qu’il a mis pied à Taïwan.
Attention l’arbre ne doit pas cacher la forêt. L’état ne fait rien pour tirer le maximum des jeunes au Burkina. C’est dommage de se contenter d’attendre que l’hymne national résonne

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés