Accueil > ... > Forum 1941107

Processus électoral au Burkina : Une enquête révèle la place prédominante de l’argent pendant la campagne

21 décembre 2020, 17:10, par Sidpawalemde Sebgo

Mais ils viennent de quelle planète ces gens là ?
Avec quoi donc ils ont réalisé leur enquête en question, c’est pas avec de l’argent ??? Faire des enquêtes, c’est le travail ordinaire des journalistes non ? Pourtant ils ont pris l’argent du Danemark pour faire celle là non ?

En rappel, dans ce qui est considéré comme le berceau de la démocratie, la Grèce antique et Rome, nul ne pouvait être élu s’il n’avait pas de fortune, et nul ne pouvait voter s’il n’était pas propriétaire.
Ce principe a même été repris et pratiqué à la création des états unis où certains sont même allés jusqu’à avoir un droit de vote supérieur aux autres en vertu du nombre d’esclaves qu’ils possédaient.

Plus près de nous, le code électoral Burkinabè impose de déposer une caution de 25 millions pour être candidat à la présidentielle et les parrainages d’élus exigés ont été monnayés aux candidats qui n’en avaient pas.

En interne dans les partis, tout candidat devait donner sa "contribution" à la campagne, chiffré en millions. Certains ont fait varier cette contribution en fonction du positionnement sur la liste ou du poste occupé dans l’administration.
En effet, le carburant des tournées, les affiches, les voitures les chaises et bâches de location ne sont pas gratuits et le financement par l’état est largement insuffisant.

Vous pouvez convaincre le candidat ou le militant "d’investir" son temps et son argent pour des profits futurs après la victoire. Mais vous ne pouvez pas faire cette débauche de moyens et dire à l’électeur de laisser le boulot qui le nourrit, brûler du carburant pour venir "fêter" avec vous dans les meetings sans "compensation" . Surtout que comme l’ont montré les sondages, 70% des gens savent déjà pour qui ils vont voter AVANT la campagne. Voilà où en en est. Peut être que c’est la façon même de faire la politique, héritée de l’occident qu’il faut revoir si on veut réduire le rôle de l’argent.

Ce qui est drôle , c’est que sachant qu’on a payé les gens pour "remplir" des meetings, des politiciens se basent sur cette "mobilisation" pour dire qu’ils ont un électorat "sûr" et que les résultats des urnes sont forcément truquées !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés