Accueil > ... > Forum 1901768

Volonté du président Roch Kabore à aller à la réconciliation : L’opposition politique n’y croit pas

18 octobre, 22:15, par Le Vigilent

Les politiciens sont trop bizarres dans ce pays là deh ! Le Président Roch Marc Christian Kabore promet de faire avancer le processus de réconciliation dès le premier semestre de son éventuel second mandat. Il y a certainement un certain calcul politique dans cet engagement. Le CFOP s’en est saisie pour dénoncer une certaine insouciance du régime Kabore quant au besoin pressant de réconciliation maintes fois exprimé par les partis politiques, les organisations de la société civile, certains amis et partenaires du Burkina etc. Il y a pourtant toute une institution mise en place depuis la Transition - le HCRUN - pour préparer les éléments devant permettre de conduire efficacement le processus de réconciliation. L’on constate que ce n’est qu’en février 2019 que le CFOP, qui fait de la réconciliation son cheval de bataille, a produit, en février 2019, un mémorandum sur sa vision concernant le processus devant conduire à une réconciliation entre les fils et filles du Burkina. La question qui vient à l’esprit, pourquoi avoir attendu 2019 pour produire un tel mémorandum si tant est que la question de la réconciliation était leur première priorité politique. A la lecture du mémorandum, l’on se demande si, même si, dès février 2029, l’on avait commencé à suivre la démarche proposée, la réconciliation pouvait se concrétiser avant 2021.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés