Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En élection, il faut à la fois espoir et audace.» François Hollande

Biographie officielle de Madame Yéli Monique KAM

47 ANS EPOUSE ET MERE

Madame Yéli Monique Kam est une cheffe d’entreprise, entrepreure sociale et femme politique Burkinabé. Elle est née le 24 août 1973 à la maternité de l’hôpital Sanou Sourou de Bobo. Sa mère KAM Yéli est femme au foyer et son père KAM Baga dit Sika, est électricien automobile.

Aînée d’une famille de 8 enfants, elle a grandi dans un cadre d’amour et de rigueur où il était enseigné à la fratrie la discipline personnelle et les vertus du travail. La maman Kam Yeli est analphabète, papa Kam Baga est un bel exemple d’autodidacte. Il apprend tout seul à lire et écrire le français. Malgré les difficultés du quotidien, le papa de Yeli Monique espère un mieux-être pour ses enfants. Il voyage beaucoup, à la recherche des opportunités d’emploi. Ces voyages entraînent un changement constant d’établissement scolaire de ses enfants.

CADRE D’ASSURANCE BAC + 5

Madame Yeli Monique Kam commence l’école maternelle à l’âge de 6 ans à Gounghin Ouaga, puis elle ira faire le CP1 à l’école primaire publique Accartville Bobo et termine ses études primaires avec succès à 13 ans. Elle obtient haut la main son concours d’entrée en sixième et son CEP. Ses parents emménagent à Ouagadougou où Yéli Monique KAM débute son cycle secondaire au lycée privé Montaigne en classe de 6ème, elle y reste jusqu’en classe de 3ème. Elève brillante, Yéli Monique Kam est affectée dans un lycée technique comme on le faisait pour tous les élèves aux meilleures performances. Elle est orientée au Lycée Lavigerie et y obtient un baccalauréat G1.

Après le baccalauréat elle est admise parmi les 25 lauréats de L’IUT option secrétariat. Pendant la même période, l’IUT est transféré à l’université de Bobo, elle y décroche un DUT et la même année, est recrutée par Gras Savoye Burkina.

Pendant qu’elle entre dans le monde professionnel, Yeli Monique Kam continue ses études et retourne à l’IBAM (Institut Burkinabé des arts et métiers). Elle en ressort en tant que technicienne d’assurance. En 2007 elle obtient une licence professionnelle en marketing, puis fait un Master 1 & 2 en marketing et stratégie à l’Institut Supérieur Privé, Polytechnique de Ouagadougou (ISPP).

CARRIERE PROFESSIONNELLE D’EMPLOYEE – 15 ANS

En novembre 1996, Yéli Monique Kam est admise à un test de recrutement de Gras Savoye Burkina en tant que secrétaire de Direction. Elle passe 15 années dans cette entreprise à la renommée internationale et y gravit des échelons. Grâce à ses performances professionnelles, elle passe du secrétariat au recouvrement, puis à la production d’assurance. En 2007, elle est nommée responsable commerciale de Gras Savoye avant de prendre son envol pour devenir Agente Générale d’Assurances de la Compagnie Allianz Assurances à partir de 2012.

PROMOTRICE DIRIGEANTE D’ENTREPRISE – 9 ANS

Grâce à la Franchise de la compagnie Allianz Burkina Assurances, elle a assuré avec brio le management de quatre (4) points de vente sur le territoire en tant qu’Agente Générale d’Assurances. Etant en permanente quête de performance, en 2018, elle décide de lancer SAGER, sa propre marque, pour offrir des solutions d’assurances. La grande expertise en assurance de Yéli Monique Kam lui garantit un portefeuille avec SAGER, auprès des acteurs privés, des multinationales, des sociétés minières, PME et PMI.

Durant ce brillant parcours de dirigeante d’entreprise, Yéli Monique Kam a créé près de 100 emplois permanents et temporaires et encadré plus de 200 stagiaires. Ce qui lui a valu en 2014 une distinction du Ministère de l’emploi, de la jeunesse et de la formation. En tant que manager chevronnée, il lui a été décerné le trophée du PSCE, le Programme Spécial de Création d’Emploi d’emplois-jeunes et femmes.

PARCOURS POLITIQUE – 10 ANS

Yéli Monique Kam rêve depuis sa plus tendre enfance de changer le monde. Pour ce faire, il fallait créer une organisation capable de traduire cette vision. En 2010, elle décide d’intégrer le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) de Blaise Compaoré. Elle y est en tant que militante de base. Ses ambitions étaient d’obtenir une place sur la liste des législatives ou municipales.

Malgré son engagement et son investissement, elle n’a pas été positionnée. Pendant qu’elle milite, elle crée en 2012 avec un groupe de jeunes, une association dénommée Mouvement Educatif du Burkina (MEB). L’objectif de ladite association est de promouvoir le développement par l’éducation. A la création du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) de Roch Marc Christian Kabore l’actuel Président, elle milite également dans le parti, mais, ses vœux d’obtenir un poste électif sont confrontés à une discrimination à la fois ethnique et de genre.

Lorsque, le premier gouvernement de Rock M. C. Kaboré a été formé sans respect du quota genre, elle s’est sentie interpellée. Surtout que le Premier ministre avait justifié en public qu’il n’avait pas trouvé au Burkina des femmes engagées. Elle s’est sentie frustrée, a demandé des audiences, pour présenter son CV et se défendre, mais ses démarches sont restées vaines.

Par la suite, elle s’est rendue compte que l’accès aux marchés importants (dans le secteur des mines, des industries et les sociétés d’état ….) sont politisés. Elle a encore entrepris des démarches pour poser les bonnes questions et recevoir des réponses en tant que militante du MPP ayant apporté son soutien au parti. Les promesses sont une fois encore restées infructueuses. Elle a donc compris que les partis politiques privilégient le rôle d’animatrice pour les femmes et ne leur donnent que difficilement accès à la sphère du pouvoir.

MOTIVATION & ENGAGEMENT EN POLITIQUE
Yéli Monique KAM est une femme battante et audacieuse. Dans son ascension, elle a su mettre en avant l’intérêt général. Elle aspire à l’avènement d’une politique de développement qui prend effectivement en compte l’intérêt général et la valorisation des compétences au Burkina. En août 2020, le Mouvement Educatif du Burkina devient le Mouvement pour la Renaissance du Burkina, (en abrégé, MRB) dont Yéli Monique KAM est la présidente.

VIE ASSOCIATIVE
Madame Yéli Monique KAM est membre de plusieurs associations d’élites.
- Membre de l’APCAB – Association Professionnelle des sociétés de Courtage d’Assurances au Burkina.
- Secrétaire Générale Adjointe de l’ABSM
- Alliance des Fournisseurs Burkinabé des Biens et Services Miniers pour un mandat de 3 ans.
- Trésorière Adjointe du CHAFB
- Club des Hommes d’Affaires Franco-Burkinabé pour un mandat de 2 ans.

DISTINCTION 2014 :
Trophée du PSCE (le Programme Spécial de Création d’Emploi d’emplois-jeunes et femmes).

Fait à Ouagadougou, le 19 août 2020

Madame Yéli Monique KAM La Yennega de l’Education
Présidente du MRB Candidate 2020 à la Fonction de Président du Faso

Vos commentaires

  • Le 31 octobre à 08:47, par Oh que non ! En réponse à : Monique Yeli KAM

    Oh que non ! Le visage ne montre pas encore la sérénité des femmes maîtresses de leur destin, que plus rien ne peut ébranler, à l’image de Serleaf Johnson. Mais ça peut venir avec le temps et les rudes coups qu’elle va recevoir au long de son parcours de femme politique.

    Répondre à ce message

  • Le 1er novembre à 17:52, par Manuel En réponse à : Monique Yeli KAM

    Bonjour
    Je vois que c’est la migration politique qui la caractérise : du CDP au MPP, il n’y a rien à dire.
    Et puis, Mme, on peut servir son pays sans être un élu !

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 09:57, par ALFRED OUEDRAOGO En réponse à : Monique Yeli KAM

    COURAGE ET COURAGE ET TIENS BON TOUTES LES FEMMES DU BURKINA SONT AVEC TOI INCHALAW TU SERRAS LA PREMIERE FEMME ELUE DE CE PAYS

    Répondre à ce message

  • Le 4 novembre à 13:31, par MonOpinion En réponse à : Monique Yeli KAM

    ALLEZ MONIQUE KAM !
    Je vous souhaite beaucoup de courage pour battre dans les urnes CDP et MPP qui ont sous-estime vos competences.
    Une femme a Kossyam ca peut arriver ... plus tot que l’on croit.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 09:27, par SAWADOGO En réponse à : Monique Yeli KAM

    Une femme à Kossiam, pour le moment est un rêve. Mais comme le disait feu Thomas SANKARA, tout ce qui sort de l’imagination de l’homme est réalisable par l’homme, restons dans ce registre et attendons de voir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 novembre à 15:36, par PARA En réponse à : Monique Yeli KAM

    NOUS TE SOUTENONS ; SI TOUTES LES FEMMES ALLAIENT TE VOTER ? TU PASSAIS SANS PROBLEME MAIS HELA .

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre à 15:29, par ali baba En réponse à : Monique Yeli KAM

    Félicitations ma sœur de valeur !!! Mieux fait que certains vieux routard des joutes électorales au Faso !! Bravo

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre à 19:17, par RETRO En réponse à : Monique Yeli KAM

    Madame. Du courage. C’est déjà bien de vous proposer candidate. C’est une bonne expérience. Prochainement, vous allez avoir plus d’appuis de la part des autres femmes et des hommes. On ne vous connaissait pas ; c’est ce qui justifie le résultat. Pour moi le chiffre ne compte pas. C’est l’idée de postuler et d’avoir mené campagne qui m’intéresse. BRAVO

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Monique Yeli KAM
 Les candidats
Claude Aimé TASSEMBEDO
Monique Yeli KAM
MRB
Abdoulaye SOMA
CURRICLUM VITAE
Ambroise Segui FARAMA
OPA BF
Wend-Venem Eddie KOMBOIGO
Biographie officielle
Do Pascal SESSOUMA
CURRICLUM VITAE
Gilbert Noël OUEDRAOGO
Biographie officielle
Tahirou BARRY
Mouvement pour le Changement et la Renaissance (MCR)
Ablassé Ouédraogo
Yacouba Isaac ZIDA
Biographie officielle
Désiré Kadré OUEDRAOGO
Biographie officielle
Zéphirin Diabré
UPC
Roch Marc Christian Kaboré
MPP

LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés