Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Soutenances à l’ISDIH : Avec labeur et fierté, des impétrants de plusieurs nationalités ont tenu le pari de leur formation

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET • mercredi 14 octobre 2020 à 19h30min
Soutenances à l’ISDIH : Avec labeur et fierté, des impétrants de plusieurs nationalités ont tenu le pari de leur formation

L’Institut Supérieur de Droit International et des droits de l’Homme (ISDIH) a passé sa vague de soutenances en Mater II, en août 2020 dans son enceinte, sis avenue Babanguida, Ouagadougou. A cette occasion, ce sont des dizaines d’impétrants qui ont passé l’ultime étape de la soutenance devant le jury composé d’éminents enseignants.

Durant deux jours, parents, amis, collègues et connaissances étaient mobilisés dans les locaux de l’Institut Supérieur de Droit International et des droits de l’Homme (ISDIH) sis arrondissement N°5 de Ouagadougou, pour assister au passage devant les jurys, des étudiants en fin de cycle de Master. En effet, c’est donc avec labeur et fierté, que les impétrants ont tenu le pari de leur formation. Ces candidats ont su dominer le stress pour présenter leur mémoire, couronnant ainsi la fin de plusieurs mois studieux.

Ainsi, à tour de rôle, les candidats se sont succédé devant leurs jurys respectifs composés d’augustes personnalités du monde de la science juridique internationale pour présenter durant dix minutes chrono, le fruit de leurs réflexions avant de terminer par la phase des observations et questions. Il convient de relever que la meilleure moyenne de la soutenance a été 18,5.

L’impétrante Marie Natacha Dembélé (2ème à partir de la gauche) avec à sa droite, Dr Valérie Soma et à sa gauche, Pr Abdoulaye Soma et Dr Martial Zongo

Avec son leitmotiv « La fabrique de l’intelligence juridique », ils sont de plusieurs nationalités (togolaise, ivoirienne, gabonaise, centre-africaine, nigérienne) à avoir opté de s’inscrire dans cet Institut, au regard de la qualité de l’enseignement assuré par de enseignants de rang magistral, des professeurs titulaires et des professionnels ayant au moins dix ans d’expérience dans leur domaine. Au titre de ces enseignants, on peut y retrouver les professeurs Maurice Kamto et Pierre Etienne Kenfack du Cameroun, Joël Fréderic Aïvo et Joseph Djogbenou du Bénin, Martin BLEOU et Yao Abraham GADJI de la Cote d’Ivoire, Saidou Nourou Tall et Dieunedort N’ZOUABETH Sénégal, Moise Makane Mbengué, Giorgo Mlinverni et Michel Hotellier de la Suisse, pour ne citer que ceux-là.

Awa Ouédraogo (en rouge) a soutenu sur le Crédit-bail mobilier incorporel dans l’espace UEMOA

Il convient également de noter que l’ISDIH qui a ouvert ses portes à l’occasion de l’année universitaire 2013-2014, offre une formation pour le cycle de Master recherche en droit international et des droits de l’homme en option droit public et droit privé.

Le diplôme étant accrédité par le CAMES depuis novembre 2017, ce Master recherche offre la possibilité de poursuivre en thèse de doctorat aussi bien sur le plan national que sur le plan international.

L’ISDIH félicite tous les impétrants. Convaincu de la qualité de leur formation, il leur souhaite le meilleur pour la suite de leurs projets scientifiques et professionnels.
Pour Mémoire, l’ISDIH a été fondé par le Pr Abdoulaye Soma, qui le dirige avec l’appui de son épouse, Valérie Edwige Soma/Kaboré, tous deux passés récemment respectivement Professeur Titulaire et Maître assistante de droit public à la dernière session du CAMES (Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur).

Ernest Konan Diby, cadre de l’UEMOA, se dit satisfait de la formation reçue à travers les enseignants de diverses nationalités.

Pour l’année académique 2020-2021, les inscriptions sont ouvertes et se poursuivent jusqu’au 31 septembre 2020. Pour toute information : (+226) 25 40 86 05 / 67375608 / 70574710 / 76627511 / 72 36 57 02 ; isdihcontact@gmail.com

HHL
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme au Burkina : Yassiya Sawadogo expose « l’imperfection » du cadre juridique
Paludisme : Un nouveau vaccin s’avère efficace à 77%
Promotion de l’éducation inclusive : Jacqueline Yaméogo soulève la nécessité d’une communication bien ciblée
Université Joseph KI-ZERBO : Soutenance de trois thèses de doctorat unique en Biologie Moléculaire et en Génétique Moléculaire à LABIOGENE
Yssif Bara, auteur de feux tricolores solaires : « L’Etat ne m’a jamais approché pour un partenariat »
Recherche scientifique : Le ministre délégué Maminata Traoré Coulibaly encourage le Groupe de recherche et d’action en Santé (GRAS)
Soutenance de thèse de doctorat : Marcel Zerbo analyse l’influence de la gouvernance scolaire sur la qualité de l’enseignement au sein des établissements catholiques à Ouagadougou.
Éducation : Facteurs de performance des établissements d’enseignement et acquisitions scolaires
Enquête en ligne dans le cadre de la préparation d’une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication
Soutenance de thèse de doctorat : Tahirou Sanou, secrétaire permanent de l’ARCOP, scrute les procédures de la commande publique
Université Norbert Zongo : Élie Corneille Dakuyo, premier docteur en psychologie de l’orientation et du travail
Soutenance de thèse de doctorat : Herman Nacambo scrute l’institutionnalisation de la lutte contre la corruption au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés