Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Secteur de l’eau : La Banque d’investissement et du développement de la CEDEAO octroie cinq milliards de F CFA au Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • mercredi 14 octobre 2020 à 11h15min
Secteur de l’eau : La Banque d’investissement et du développement de la CEDEAO octroie cinq milliards de F CFA au Burkina

La Banque d’investissement et du développement de la CEDEAO (BIDC) a octroyé 5 110 000 000 F CFA au Burkina Faso pour le financement du projet de réalisation de 27 adductions d’eau potable. La signature de l’accord de financement est intervenue le mardi 13 octobre 2020 entre le ministre en charge des Finances, Lassané Kaboré, et le président de la BIDC, George Agyekum Nana Donkor.

Le nouveau président de la BIDC est arrivé à Ouagadougou l’après-midi du 13 octobre 2020 pour sa première visite officielle au Burkina Faso. Il emmène dans sa valise un chèque de 5 110 000 000 F CFA destiné au financement du projet de réalisation de 27 adductions d’eau potables (AEP) dans les régions de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins.

Le projet d’un coût total de 5,44 milliards de F CFA permettra d’offrir de l’eau potable à 93 000 personnes dans ces deux régions, a précisé le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Ambroise Niouga Ouédraogo. « Avec les adductions d’eau potable, nous allons apporter l’eau dans les maisons, dans les services. C’est le premier projet d’AEP en milieu rural (…). Le taux de couverture en eau potable est globalement bon, aujourd’hui il est d’environ 74% et notre cible était de 79%. Nous pensons que dans les années à venir, si nous continuons dans cette lancée, nous pourrons atteindre un taux de couverture acceptable », a-t-il indiqué.

Ambroise Niouga Ouédraogo salue la signature de cet accord de financement qui permettra d’offrir de l’eau potable à 93 000 personnes

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement a relevé qu’en plus de contribuer fortement à une bonne couverture en eau potable des populations, la réalisation de ces 27 AEP va aussi réduire la pénibilité d’accès à l’eau par les populations en général et par les femmes en particulier. « Ce sera comme l’ONEA en milieu rural », dit-il. Il n’a pas manqué de souligner que le projet va également contribuer à appliquer le décret pour la baisse du tarif de l’eau en milieu rural et permettre de mettre en œuvre la délégation des services publiques de l’eau.

Le Burkina, un partenaire stratégique

Le président de la BIDC, George Agyekum Nana Donkor, a rappelé que le Burkina Faso est un partenaire stratégique. Son institution soutient le pays dans les secteurs de l’Eau, de l’énergie et des infrastructures. « Comme le Burkina Faso veut renforcer son système d’eau potable qui est un secteur très important dans l’économie, on doit le soutenir. L’eau c’est la vie, la BIDC est ici pour soutenir plusieurs initiatives du gouvernement portant sur le développement. C’est notre responsabilité de soutenir le Burkina aussi bien que tous les autres pays de la sous-région », a laissé entendre le président de la BIDC.

Le président de la BIDC (à gauche) échangeant les parapheurs avec le ministre des Finances (à droite)

Le ministre en charge des Finances, Lassané Kaboré, a pour sa part indiquer que la BIDC apporte son appui à la réalisation de plusieurs projets au Burkina Faso, dont l’aéroport de Donsin, la réalisation du barrage de Samendéni ou encore le projet d’acquisition de bus au profit des universités.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Coopération : Le Japon appuie la réalisation de quatre forages dans la commune de Toécé
Coopération : Suppression de visa entre le Burkina et le Maroc
Sécurité : L’Union européenne et le Burkina Faso passent en revue les actions de coopération menées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme
Bobo-Dioulasso : Le ministre de l’Intégration africaine à l’écoute des communautés vivant au Burkina Faso
Intégration africaine : Des communautés vivant au Burkina Faso outillées sur leurs droits et devoirs dans les Cascades
Comité interparlementaire du G5 Sahel : Des recommandations pour une meilleure gouvernance du secteur de la sécurité
G5 Sahel : Les parlementaires se penchent sur la gouvernance du secteur de la sécurité
Secteur de l’eau : La Banque d’investissement et du développement de la CEDEAO octroie cinq milliards de F CFA au Burkina
Education : La Force conjointe du G5 Sahel distribue 400 kits scolaires à des élèves nigériens et burkinabè
Espace Sahel : « Faire en sorte à assurer le minimum vital à chaque être humain », plaide l’expert en sécurité, Dr Emile Ouédraogo
Coopération : le Japon apporte une aide de 3 milliards de FCFA au Burkina Faso
Coalition pour le Sahel : Les partenaires tiennent leur première réunion
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés