Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Si quelqu’un fait un saut dans le feu, il lui reste encore un autre saut à faire. » Proverbe burkinabè

Pastoralisme au Burkina : Une charte pour fédérer les OSC pastorales

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 7 octobre 2020 à 15h45min
Pastoralisme au Burkina : Une charte pour fédérer les OSC pastorales

Pour parler de la même voix, les OSC pastorales du Burkina ont mis en place une alliance. Objectif : faire front commun pour porter haut la voix et défendre les pasteurs.

Les OSC pastorales du Burkina ont mis en place l’Alliance des OSC pastorales. Cela s’est matérialisé par la rédaction d’une Charte et d’un règlement intérieur les 1er et 2 octobre 2020 à Koudougou. Cet évènement tant attendu par l’ensemble des acteurs a commencé il y a 4 ans, avec le projet voix pour le changement, mis en œuvre par la Plate-forme d’Actions pour la Sécurisation des Ménages Pastoraux (PASMEP) et l’Association pour la Promotion de l’élevage en Savane et au Sahel (APESS) et soutenu financièrement par le Service néerlandais pour le Développement. Ce programme a réuni 16 OSC exerçant dans le pastoralisme, qui, dès lors, ont mené des actions de plaidoyer auprès du gouvernement, des parlementaires, des régions et des communes.

Pour Fatimata Valéa, chargée de suivi-évaluation et qualité de PASMEP, il était nécessaire de regrouper les forces et les énergies des acteurs exerçant dans le pastoralisme. Car ce secteur était jusque-là très peu pris en compte dans les politiques publiques. De plus, les OSC pastorales évoluaient en rang dispersé, déplore-t-elle.

Boubacar Maïga, coordonnateur du Réseau de Communication sur Pastoralisme, estime qu’il faut que les OSC « aient à l’esprit l’intérêt supérieur des pasteurs » et d’œuvrer ensemble avec des actions pertinentes pour les prochaines années. Pour cela, il ajoute qu’il faut l’engagement de chacun des OSC, une synergie d’action et surtout de mettre de côté les intérêts personnels et les querelles de leadership. Il souhaite que cet outil soit efficace et soulage les acteurs.

Hassan Barry, président de la Rencontre citoyenne des éleveurs agropasteurs Boromo, soutient. Pour lui, cette Alliance porte les craintes et les espoirs des pasteurs. C’est pourquoi les OSC pastorales se doivent d’être solidaires et aller en front commun pour influencer les politiques et les décisions.

Capitaliser les acquis

Pour Mme Valéa, il faut capitaliser les acquis car c’est grâce à cette mobilisation que les perceptions sur le pastoralisme ont commencé à changer. En effet, la loi d’Orientation sur le pastoralisme, qui a été adoptée en 2002, est en passe d’être révisée avec la mise en place d’un comité interministériel de relecture de ladite loi en août 2020 ; afin de prendre en compte le nouveau contexte, notamment les changements climatiques, la décentralisation, le genre.

La participation des OSC aux foras est devenue plus importante et une solidarité accrue existe entre les OSC pastorales. Raison pour laquelle, l’Alliance doit organiser les concertations entre les OSC pastorales et leur participation aux rencontres concernant les pasteurs pour justifier de son efficacité.

Correspondance particulière

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Manifestation des orpailleurs à Houndé : Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins prône le dialogue
Education : Les syndicats de l’éducation demandent aux autorités de prendre des dispositions afin de protéger leurs collègues dans les zones à forts défis sécuritaires
Burkina Faso : Le comité de revue du PN/GIRE se penche sur les activités menées en 2021 et celles à mettre en œuvre en 2022
Burkina : L’Organisation des personnes handicapées plaide pour la cause des élèves vivant avec un handicap
Burkina Faso : Les étudiants de "Aube nouvelle" à l’école de la protection des données à caractère personnel
Sécurité routière au Burkina : Billa TV offre le permis de conduire à 66 999 FCFA
Burkina : L’Unité d’Action Syndicale (UAS) s’exprime Sur la situation sécuritaire, la vie chère et la revalorisation des salaires des membres du gouvernement
Internet haut débit au Burkina : CANALBOX offre une connexion à grande vitesse au prix de 15 000 et 30 000 FCFA via la fibre
Burkina : Le Syndicat National des Travailleurs de l’Agriculture ( SYNATRAG) dénonce le pillage des terres agricoles par les promoteurs immobiliers et les politiciens reconvertis en agrobusinessmen
Les dirigeants africains et les partenaires de développement appelés à combiner l’intensification d’une réponse humanitaire avec la prévention, alors que la situation s’aggrave pour des millions d’enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère - UNICEF
Houndé : Les manifestants bloquent encore l’axe Bobo-Ouaga
Augmentation du prix du pain : Une mesure diversement appliquée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés