Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mercredi 30 septembre 2020 à 14h30min
Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

La cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire 2020 du comité de pilotage de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance s’est tenue, le mardi 29 septembre 2020 à l’hôtel Silmandé de Ouagadougou. Cette rencontre vise à faire le bilan des actions de l’année 2019 et orienter les actions conjoncturelles dans la fonction publique afin de mieux répondre aux attentes des Burkinabè.

Dans sa déclaration de politique générale, le premier ministre Christophe Dabiré a affirmé : « Pour être en adéquation avec les besoins fondamentaux de notre peuple, nous devons faire fonctionner de façon efficace et efficiente notre administration et nos institutions publiques. Cette exigence de qualité commande le développement d’une culture du travail ».

Faisant sienne de cette assertion, le ministre de la Fonction publique, Séni Mahamadou Ouédraogo, a précisé que le département en charge de la fonction publique est à pied d’œuvre pour faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain c’est-à-dire respectueux des règles, textes et lois.

En effet, trois principaux points étaient à l’ordre du jour. Dans un premier temps, il s’est agi pour le comité de pilotage de présenter le rapport annuel 2019. Ensuite, ledit comité a examiné l’état d’avancement du projet et enfin, il a apprécié le rapport d’exécution des travaux pour l’exercice 2020 dans le seul but d’orienter les actions de l’administration publique pour mieux répondre aux aspirations du peuple burkinabè.

Une administration digitale

Pour rendre moderne la Fonction publique un certain nombre d’actions ont été déjà engagées, selon le secrétaire permanent de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance (SP-MABG), Rimlawend Etienne Kaboré. Il s’agit entre autre de la numérisation intégrale du processus d’organisation des concours d’entrée à la Fonction publique ; un contrôle électronique de présence des agents en vue d’impacter la masse salariale en débusquant les agents indélicats ; la mise en place d’un dispositif du traitement des plaintes en permettant aux citoyens d’interagir avec l’administration en vue de la prise en compte des préoccupations et attentes, etc.

SP-MABG, Rimlawend Etienne Kaboré

Cependant, il reste convaincu que la réalisation d’un tel projet nécessite une forte mobilisation des ressources financières. C’est pourquoi, il a demandé de la part de l’administration burkinabè, une bonne gestion des affaires publiques dans la transparence et aux citoyens, leur implication effective dans la conduite de ces réformes et ces changements. Il a, par la même occasion salué l’engagement et l’accompagnement des partenaires, en particulier la Banque mondiale, qui ne ménagent aucun effort pour la concrétisation de ce projet.

Dofinitta Augustin Khan(Stagiaire)
Lefaso.net

Légende : Photo du

Vos commentaires

  • Le 30 septembre 2020 à 16:52, par Ollo En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    On n a plus besoin d injecter de l argent dans la fonction publique pour obtenir de resultats probants. IL suffit d implementer la bonne gouvernance et le respect de la parole donnee. IL faut aussi arreter cette diarrhee des rencontres et passer a l acte. IL n y a rien que nous cherchions qui n existe Deja.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 12:05, par LE MAITRE GOMYAAREE : PAYS SANS FOI NI LOI En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    IL NE FAUT PAS OUBLIER DE FAIRE DES autorités DES autorités républicaines.

    PS LA CHARITÉ BIEN ORDONNÉE COMMENCE PAR SOI MÊME. PLUS RIEN N A AJOUTER.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 17:30, par Ouattarabadiore2@yahoo.fr En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    Très belle décision que de rechercher le meilleur dans la gouvernance de l’administration Burkinabè.
    L’une des principales causes de la culture de la médiocrité dans cette administration est la déification des premiers responsables de cette administration : même lorsque leurs torts sont avérés, c’est le Trésor public qui dédommage les ayant droit et non les fautifs !
    En effet le fait que l’action recursoire ne soit pas mise en application afin que tout administrateur abusant d’un administré contribue au dédommagement, laisse libre vent à certains administrateurs de continuellement nuire aux intérêts de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er octobre 2020 à 17:31, par Ouattarabadiore2@yahoo.fr En réponse à : Bonne gouvernance au Burkina : Faire du fonctionnaire burkinabè, un agent républicain

    Très belle décision que de rechercher le meilleur dans la gouvernance de l’administration Burkinabè.
    L’une des principales causes de la culture de la médiocrité dans cette administration est la déification des premiers responsables de cette administration : même lorsque leurs torts sont avérés, c’est le Trésor public qui dédommage les ayant droit et non les fautifs !
    En effet le fait que l’action recursoire ne soit pas mise en application afin que tout administrateur abusant d’un administré contribue au dédommagement, laisse libre vent à certains administrateurs de continuellement nuire aux intérêts de tous.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Aïd-El-Fitr 2021 : Le ministre Alpha Barry a fêté avec "ses" frères à Niou
Burkina Faso : Un centre de médecine physique et de réadaptation pour la prise en charge des personnes victimes de handicap
Décentralisation : Eric Tiemtoré, président du Conseil régional du Centre, fait champion du développement local
Fraude fiscale portant sur plus de 16 milliards FCFA : Les présumés auteurs seront jugés le 18 mai 2021, annonce le parquet de Ouagadougou
Archidiocèse de Bobo-Dioulasso : La cathédrale Notre-Dame de Lourdes rouvre ses portes aux fidèles catholiques
Centre Delwendé de Sakoula : Don de kits d’hygiène et de protection aux pensionnaires par Side By Side
Schéma régional d’aménagement du territoire : Le Plateau central passe à l’essai
Journée internationale des familles : Trois institutions organisent un colloque national du 23 au 25 juin 2021
Journée internationale du vivre ensemble en paix : Zéphirin DIABRE appelle les acteurs politiques et religieux à œuvrer pour la tolérance
Affaire de la mosquée de Pazani : Mensonges, hypocrisie, clientélisme
Burkina Faso : Le FORCEP pour accompagner la réconciliation nationale
Ramadan 2021 : A Pazani, les déplacés internes ont prié pour la paix et le travail
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés