Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

Deuxièmes journées parlementaires du MPP : En route pour une majorité absolue au soir du 22 novembre 2020

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Élections 2020 • LEFASO.NET • dimanche 27 septembre 2020 à 00h59min
Deuxièmes journées parlementaires du MPP : En route pour une majorité absolue au soir du 22 novembre 2020

Les députés membres du groupe parlementaire Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) étaient réunis à l’occasion de leurs deuxièmes journées parlementaires de 2020, le 26 septembre, sous le thème « Assurer la majorité absolue aux candidats du MPP aux élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020 ». A l’occasion, le président de l’Assemblée nationale, Bala Sakandé, et le président du MPP, Simon Compaoré, ont appelé leurs militants à « l’union sacrée autour de Roch Kaboré ».

La Maison du peuple de Ouagadougou était parée aux couleurs du MPP, ce 26 septembre 2020. C’était à l’occasion des deuxièmes journées parlementaires du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Au micro, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a invité les élus nationaux à rafler large pour le président Roch Kaboré. Aussi, Simon Compaoré, président du parti au pouvoir, a vanté les actions de Bala Sakandé dans la 7e législature.

De gauche à droite, le Laarlé Naaba, Simon Compaoré et Alassane Bala Sakandé

« En dépit des contraintes de tous genres, le pouvoir MPP a des résultats tangibles dans tous les secteurs de la vie politique, sociale et économique. Ainsi, chaque jour qui se lève, des voies sont bitumées, des centres de santé, des établissements scolaires sont réalisés et sont visibles sur l’ensemble du territoire national », a clamé Alexandre Taposba, président du groupe parlementaire MPP.

Alexandre Tapsoba, député du MPP

Lire aussi : Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala Alassane Sakandé tient la liste au Kadiogo


Selon ce dernier, depuis l’avènement du MPP au pouvoir, les conditions sociales des travailleurs du public ont connu une nette amélioration. « En témoigne l’application de la loi N’081 portant statut général de la Fonction publique d’Etat qui a permis le rehaussement des salaires des fonctionnaires », a-t-il illustré.

Les chefs coutumiers et traditionnels

Puis de poursuivre : « Les communes ont été dotées d’ambulances et plusieurs localités ont accès à l’eau potable et bénéficient de l’électrification rurale (...). La gratuité de certains actes médicaux a permis d’améliorer la prise en charge sanitaire des populations, notamment les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes. Des moyens conséquents sont mis à la disposition de nos Forces de défense et de sécurité dans le but de lutter efficacement contre le terrorisme ».

E.K. Samboé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle 2020 au Burkina : Les candidats invités à dévoiler leur projet en matière de bonne gouvernance économique et financière
Élections du 22 novembre 2020 au Burkina : Les parties prenantes s’engagent pour un processus apaisé
Présidentielle du 22 novembre 2020 : Treize candidats, trois tendances, un fauteuil à occuper
Législatives 2020 et quota-genre : Les espoirs d’une représentativité des femmes n’ont pas été comblés
Elections au Burkina : Les humoristes militent pour des élections apaisées, avec le spectacle « Votez pour moi »
L’Allemagne et le PNUD signent un accord de coopération pour appuyer les élections au Burkina Faso
Elections au Burkina : Le Conseil constitutionnel forme les journalistes sur ses compétences
Présidentielle 2020 au Burkina : 13 candidats confirmés, Harouna Kindo retoqué
Elections législatives : L’avenir nous réserve-t-il du nouveau ?
Élections législatives 2020 au Burkina : « Notre objectif, c’est que les femmes puissent gagner », Martine Yabré, société civile
Elections couplées au Burkina : Une table ronde des acteurs autour de l’apaisement électoral
Restitution de l’audit international du fichier électoral : Des forces et des faiblesses décelées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés