Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité et à être vibrant de vie au repos.» Gandhi

Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • samedi 26 septembre 2020 à 04h01min
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine

L’Institut national de santé publique (INSP), en collaboration avec le Laboratoire national de santé publique (LNSP), et avec le soutien financier de l’Union européenne, a initié un projet intitulé « Production et analyses de données pour l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant (PAASME-UE) ». Le lancement officiel de ce projet a eu lieu le vendredi 25 septembre 2020, en présence du chargé de missions du ministère de la Santé, Adama Ouattara, représentant la ministre de la Santé.

La santé maternelle et infantile a, depuis longtemps, été l’une des priorités du gouvernement burkinabè et de plusieurs autres structures parmi lesquelles l’Institut national de santé publique (INSP). L’institut a pour mission de coordonner la recherche pour la santé. C’est dans cette optique qu’en collaboration avec le Laboratoire national de santé publique (LNSP), et avec le soutien financier de l’Union européenne, il a mis en place le projet « Production et analyses de données pour l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant (PAASME-UE) ».

Dr Ouattara Adama, chargé de missions au ministère de la Santé.

La cérémonie de lancement dudit projet est intervenue le vendredi 25 septembre 2020, sous le regard du chargé de missions du ministère de la Santé, Dr Adama Ouattara. Pour lui, ce projet est d’une importance capitale pour l’amélioration du système sanitaire au Burkina, particulièrement celui de la mère et de l’enfant, à travers des données probantes de recherches. La représentante de la Délégation de l’Union européenne (UE), Pilar Palmero Vaquero, a salué l’initiative de ce projet qui entre en droite ligne des objectifs de l’Union européenne, à savoir encourager la recherche pour l’amélioration de la santé des populations. Elle a, par ailleurs, réaffirmé la disponibilité de l’UE à accompagner l’Etat burkinabè et la recherche.

Pilar Palmero Vaquero, représentante de la Délégation de l’Union européenne.

Pour le directeur de l’INSP, Dr Hervé Hien, ce projet est composé de neuf sous-études sur des domaines prioritaires de la santé. Il touche quatre domaines fondamentaux liés à l’état de santé de la mère et de l’enfant à partir des éléments suivants les causes de la persistance de la malnutrition chez l’enfant et la femme enceinte, les causes de l’émergence d’épidémies récurrentes malgré les taux de couverture de vaccination relativement élevés, la gouvernance du système de santé par la conception et l’implémentation de contrats d’objectifs et de performances pour les agents de santé et l’analyse de la qualité notionnelle, microbiologique et toxicologique des aliments.

Dr Hervé Hien, directeur général de l’Institut national de santé publique.

La durée de ce projet est de deux ans. La mise en œuvre a commencé il y a dix mois et a déjà produit des résultats importants. « En termes de mise en œuvre des activités de recherche, sept études sur neuf ont déjà reçu l’approbation des comités d’éthique et des autorisations administratives. Certaines études ont déjà commencé les activités de collecte de données », a déclaré Dr Hervé Hien.

A noter que ce projet est financé par l’UE à hauteur de 700 millions de francs CFA.

Judith SANOU
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Le président Roch Kaboré a perdu son père
Agriculture : Des réformes opérées pour booster les affaires dans le domaine agricole
Ecole nationale des douanes : Une promotion toute fraiche de 90 membres, prête à servir
Personnes vivant avec un handicap : Le cadre de réflexion a débouché sur des recommandations pour une meilleure inclusion de cette cible
Lotissement des collectivités territoriales : 42 communes rurales reçoivent leurs attestations
Lutte contre les cancers gynéco-mammaires : L’hôpital Saint-Camille de Ouagadougou outille son personnel
Boucle du Mouhoun : Toma se mobilise pour une culture de la sécurité routière
Société pour le Développement du Sud-Ouest (SODESO) : La deuxième AG ordinaire et extraordinaire se tiendra le 07 novembre 2020
Semaine scolaire de l’éducation à la citoyenneté : Une série d’activités pour promouvoir le civisme chez les élèves du Sahel
Région du Sahel : Une Journée des communautés pour promouvoir l’inter culturalité et lutter contre la stigmatisation
Ouagadougou : Une image attribuée à la Vierge Marie attire des foules
Santé sexuelle et reproductive : Le 3005, un allié pour avoir des informations en tout lieu
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés