Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Gestion du froid en Afrique : Les acteurs réunis à Ouagadougou pour mutualiser leurs forces

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • jeudi 24 septembre 2020 à 23h51min
Gestion du froid en Afrique : Les acteurs réunis à Ouagadougou pour mutualiser leurs forces

Ouagadougou abrite, du 24 au 26 septembre 2020, deux activités majeures des acteurs du monde du froid. Il s’agit en effet de l’Assemblée générale constitutive de l’Union des associations africaines des acteurs de la réfrigération et de la climatisation en abrégée U-3ARC et également de la célébration de la 2e édition de la Journée mondiale du froid. La cérémonie d’ouverture de ces deux activités a été présidée ce jeudi 24 septembre par le ministre de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo.

Cette première journée a été marquée par le dépôt du dossier de la demande d’existence et la présentation officielle du tout premier bureau constitutif de l’Union des associations africaines des acteurs de la réfrigération et de la climatisation en abrégé U-3ARC. Les membres de l’Union ont alors organisé, dans l’après midi, une conférence de presse. Au cours de cettd activité, ils ont rendu public le récépissé d’existence officielle de leur structure. La conférence de presse a également été l’occasion de présenter leur l’Union, sa vision et les défis à relever.

Cette Union africaine du froid comme ils (les acteurs) l’appellent, sera dirigée par le Burkinabè Madi Sakandé, expert en réfrigération et en climatisation au niveau des institutions internationales. Elu à l’unanimité pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois, Madi Sakandé et son équipe composée de neuf membres auront beaucoup de défis à relever.

Madi Sakandé, président de l’Union des acteurs du monde du froid

Même situation en matière de froid

Du Burkina au Mali en passant par la Tunisie et le Rwanda, la situation du froid est semblable d’un pays à l’autre. C’est du moins ce qui est ressorti des partages d’expériences qui a été fait par les acteurs. Selon eux, le moment est aussi venu que l’Afrique soit reconnue en matière de réfrigération et de climatisation, parce qu’il ne s’agit plus d’une question de luxe mais un moyen réel de développement. Pour que cela soit une réalité dans les pays africains, l’Union s’est donnée pour but de faire en sorte que lorsque les gouvernants parleront désormais de développement durable, qu’ils pensent aussi « froid » a confié le secrétaire général adjoint de l’U-3ARC, Amoussou L. Kouassi, Ce qui permettra, selon le SG adjoint, d’atteindre le but de l’Union qui est de mutualiser tous les efforts des différents pays membres afin que la question du froid ne soit laissée aux mains des personnes qui ne s’y connaissent pas mais plutôt celles qui maitrisent le domaine avec ses enjeux.


Lire aussi : Journée mondiale du froid : Etablir le lien entre le gaspillage alimentaire et le manque de système de froid


U-3ARC comme une solution à la revalorisation du froid

L’autre raison de la création de cette Union africaine du froid est aussi, selon la commissaire chargée de la mobilisation de la femme, les métiers du froid et de climatisation, Massaoudi Raoudha, de travailler à la revalorisation du froid dans les pays africains. Mais au-delà de cette revalorisation, ajoute-t-elle, il est aussi question de travailler à prévenir les conséquences dramatiques qui pourront être provoquées par les appareils de dernière génération qui seront bientôt sur le marché africain. Il s’agit d’appareils inflammables sur lesquels, il serait important d’anticiper au niveau de la formation des praticiens qui, pour la plupart, ont appris sur le tas et de renforcer les capacités à la matière, a expliqué la commissaire.

Massaoudi Raoudha, la commissaire chargée de la mobilisation de la femme, les métiers du froid et de climatisation

Cette présentation de l’Union et ses ambitions s’est terminées par une invite de la part du président de l’U-3ARC à être des ambassadeurs du froid dans leurs pays d’origine à travers la mise en place des bonnes pratiques et l’atteinte des objectifs fixés par l’Union.

Photo de famille avec le ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrébéogo

Les activités se poursuivent jusqu’au samedi 26 septembre avec la célébration de la Journée mondiale du froid.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prévention et gestion des conflits liés à l’eau : Les 5e journées scientifiques de l’eau et de l’assainissement se penchent sur la question
Lutte contre le changement climatique : Reboiser pour diminuer l’empreinte carbone
Environnement : Vers la création et le classement des corridors Pô-Nazinga et Pô-Eastern
Journée climatique : L’Afrique et l’Europe ensemble pour un partenariat vert
Changements climatiques : La transparence du Burkina en matière d’atténuation et d’adaptation évaluée
Région du Centre-Sud : Bientôt, les populations des communes de Doulougou, Ipelce, Kombissiri et Saponé n’auront plus soif
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Environnement dédommage des victimes de dégâts causés par les animaux sauvages
Protection des ressources naturelles : Des journalistes s’imprègnent de l’approche APAC
Protection des ressources en eau : Un atelier national pour faire l’état des lieux
Gestion participative des forêts classées au Burkina : Le PGDD/REDD+ s’achève sur de bonnes notes
Assainissement au Burkina : Un rapport sur la problématique de la gestion des boues de vidanges sur la table des autorités
Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Le Burkina élabore son système MRV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés