Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Le Burkina élabore son système MRV

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET • jeudi 24 septembre 2020 à 23h55min
Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Le Burkina élabore son système MRV

Dans le cadre du projet de développement d’un système de Mesurage, de rapportage et de vérification (MRV) au Burkina Faso, une série d’activités a été menée. Ce qui a abouti à la production de résultats pour permettre à chaque acteur de cerner son rôle dans la mise en œuvre du projet. Pour ce faire, l’Institut mondial pour la croissance verte a organisé, le jeudi 24 septembre 2020 à Ouagadougou, un atelier national de validation des résultats de l’évaluation rapide du projet MRV.

Instrument commun de transparence, le système MRV s’applique désormais à tous les pays. C’est un système essentiel à la mise en œuvre efficace des Contributions déterminées au niveau national (CDN) en vertu de l’Accord de Paris. En effet, les données fiables et détaillées générées par les systèmes MRV peuvent aider les gouvernements et les décideurs politiques à formuler des politiques et des actions globales à l’échelle du secteur ou de l’économie, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Des participants à l’atelier

C’est dans cette perspective que la Coopération suédoise (Sida) a financé le projet « Elaboration d’un système de Mesurage, de rapportage et de vérification (MRV) au Burkina Faso ». Mis en œuvre par l’Institut mondial pour la croissance verte (GGGI), ce projet a pour objectif d’appuyer le Burkina Faso à répondre aux exigences du cadre de transparence renforcée de l’Accord de Paris.

Le représentant du directeur général de l’INSD, Placide Somé.

« Cette activité vient à point nommé à partir du moment où les inventaires des gaz à effet de serre sont une activité dans laquelle nous avons montré toute notre expérience. Il fallait fédérer toutes les énergies pour espérer le maximum de qualité », a déclaré le représentant du directeur général de l’Institut national de statistiques et de la démographie (INSD), Placide Somé.

L’utilité pour un pays de disposer d’un système MRV

Le fait de disposer d’un système MRV national solide aidera le pays à atteindre deux objectifs, notamment la mise en place d’un système de données sur les gaz à effet de serre pour renforcer, harmoniser et intégrer les politiques et les objectifs d’atténuation.

Le représentant résident de l’Institut mondial pour la croissance verte au Burkina Faso, Dr Malle Fofana

« Cette rencontre vient sanctionner un processus de consultation portant l’état des lieux par rapport au système MRV qui existe au niveau du Burkina. On est arrivé à un stade où il est important de pouvoir valider les résultats de cette évaluation qui met en exergue la cartographie intentionnelle, les écarts qui existent par rapport aux standards pour la mise en place d’un système MRV au Burkina. Et le fait d’avoir cette validation avec les acteurs au niveau du Burkina permettra de pouvoir mettre en place une feuille de route consensuelle qui va décliner les étapes pour la mise en place de ce système au niveau du Burkina Faso », a déclaré le représentant résident de l’Institut mondial pour la croissance verte au Burkina Faso, Dr Malle Fofana.

Photo de famille.

Pour atteindre ces objectifs, le Burkina Faso a besoin d’une capacité accrue et de la possibilité de remplir ses obligations en matière de MRV dans le cadre des exigences de transparence renforcée de l’Accord de Paris. Ce qui lui permettra d’identifier de manière complète et exhaustive ses principaux secteurs émetteurs de GES, afin de hiérarchiser ses actions climatiques en fonction de ses priorités de développement.

Pour la mise en œuvre de ce projet, l’Institut mondial pour la croissance verte s’appuiera directement sur des activités similaires déjà menées en 2017-2018 pour soutenir la mise en place de ce système MRV national.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prévention et gestion des conflits liés à l’eau : Les 5e journées scientifiques de l’eau et de l’assainissement se penchent sur la question
Lutte contre le changement climatique : Reboiser pour diminuer l’empreinte carbone
Environnement : Vers la création et le classement des corridors Pô-Nazinga et Pô-Eastern
Journée climatique : L’Afrique et l’Europe ensemble pour un partenariat vert
Changements climatiques : La transparence du Burkina en matière d’atténuation et d’adaptation évaluée
Région du Centre-Sud : Bientôt, les populations des communes de Doulougou, Ipelce, Kombissiri et Saponé n’auront plus soif
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Environnement dédommage des victimes de dégâts causés par les animaux sauvages
Protection des ressources naturelles : Des journalistes s’imprègnent de l’approche APAC
Protection des ressources en eau : Un atelier national pour faire l’état des lieux
Gestion participative des forêts classées au Burkina : Le PGDD/REDD+ s’achève sur de bonnes notes
Assainissement au Burkina : Un rapport sur la problématique de la gestion des boues de vidanges sur la table des autorités
Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Le Burkina élabore son système MRV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés