Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

Accueil > Actualités > Sport • LEFASO.NET • lundi 21 septembre 2020 à 22h30min
Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

Le championnat national de première division 2020-2021 connaît un démarrage difficile. En effet, sept clubs ont boycotté les matchs de la première journée pour exiger que la Fédération burkinabè de football satisfasse leurs revendications.

C’est peut-être une première dans l’histoire du football burkinabè. Sept clubs sur huit signataires de la lettre de revendication adressée au nouveau président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Lazare Banssé, ont boycotté les matchs de la première journée du championnat.

Il s’agit de Majestic SC, l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO), l’ASFA-Yennenga, KOZAF, l’ASFB, Rahimo, Léopards de Saint-Camille et Salitas. Ces clubs, qui ont soutenu la candidature du Président du Conseil d’administration (PCA) de Majestic, Amado Traoré, lors des dernières élections qui ont porté Lazare Banssé à la présidence de la FBF, ont posé quatre préalables pour prendre part au championnat.

En effet, dans une lettre adressée au président de la FBF, ces équipes exigent que la Fédération communique le montant de l’assurance et leur délivre une copie de ladite assurance, l’octroi comme promis de 30 millions aux clubs au lieu de 15 millions de francs CFA. Les frondeurs exigent également le retrait des sanctions contre les clubs qui ne porteraient les maillots avec le logo du sponsor officiel de la FBF et la fixation à 25 000 francs CFA au lieu de 50 000 FCFA du montant à payer pour les réclamations.

Face à ces réclamations et au regard de l’urgence, une rencontre s’est tenue le 15 septembre 2020 entre le premier vice-président de la FBF, Ibrahim Yanogo, et les présidents des clubs. Au sortir de la rencontre, alors que les supporters pensaient qu’un accord avait été trouvé pour un début serein du championnat, les huit clubs publient une déclaration le 17 septembre pour exiger la satisfaction de leurs revendications, faute de quoi, ils ne prendront pas part au championnat.

Ils mettent effectivement en exécution leurs menaces. Seule l’équipe des Léopards de Saint-Camille, nouvellement promue dans l’élite nationale, a joué son premier match du championnat, les sept autres ayant préféré boycotter les leurs. Face à cette situation, Lazare Banssé, dans une interview accordée aux médias, indexe son challenger aux élections, Amado Traoré, qu’il accuse d’instrumentaliser les équipes contre lui. Il promet d’ailleurs que les textes vont s’appliquer contre les frondeurs.

L’EFO et l’ASFA vers la deuxième division ?

Selon le règlement, toute équipe absente du terrain 15 minutes après le coup d’envoi du match perd la confrontation par forfait. Le même règlement stipule qu’à deux forfaits, l’équipe est suspendue pour le reste du championnat et est reléguée en division inférieure.

Les sept clubs qui ont boycotté les matchs de la première journée enregistrent déjà un forfait. Un autre refus de disputer les prochains matchs les enverra directement en deuxième division. C’est dire que la prochaine journée, prévue le week-end prochain, sera décisive dans le bras de fer qui oppose le tout nouveau président de la FBF aux responsables des clubs frondeurs.

Si les textes doivent s’appliquer à ces frondeurs dans toute leur rigueur, des clubs mythiques comme l’ASFA Yennega, l’EFO, l’ASFB ; des clubs en vogue comme Salitas, RAHIMO, Majestic et ceux émergents comme KOZAF, Léopards de Saint-Camille seront en deuxième division l’année prochaine. Pour préserver le prestige du football burkinabè, il est plus que nécessaire qu’une solution soit trouvée à cette crise avant la deuxième journée.

T.B.
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 21 septembre à 15:36, par samspade En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    de grandes équipes comme la juve et l’Om ont fait la 2eme division c’est très instructif.
    bras de fer tenez bon lazard bansé, ils ont perdu et par ce stratagème, ils veulent vous pousser à un accord avec eux.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 15:38, par Bigbalè En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    La politique a donc investi l’entièreté du football au Burkina Faso ! Pourquoi, c’est les club ayant soutenu l’autre candidat qui demandent "hic et nunc" (ici et maintenant) la matérialisation immédiate des promesses de la nouvelle équipe fédérale ? Si le tout est politique, alors allons dire à la FIFA que notre football est totalement différent des autres systèmes de gestion de ce sport et que la FIFA ne doit pas envisager de sanctionner qui que se soit en attendant que les élections présidentielle et législatives se tiennent le 22 Novembre ! Si cela n’est pas envisageable, je conseillerai à Lazare Bancé de démissionner et qu’on installe Mr Amado TRAORE pour satisfaire les contestataires ! Ça devient puéril et honteux pour des instituions nationales ! Ça suffit !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 15:46, par s En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    Les textes doivent être appliqués dans toute leur rigueur. Depuis que Blaise est parti avec son RSP, tout le monde se comporte comme au marché.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 16:17, par championnat de quartiers En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    Cette actualité me fait penser que notre championnat national doit être considéré comme un tournoi de gamins dans nos quartiers. C’est lamentable voir innommable pour des instances dirigeantes de clubs qui se veulent célèbres alors que parmi elles, rares sinon aucune n’a atteint le stade de la "Finale" en compétions africaines ! C’est vraiment honteux que tous les domaines de la vie de ce pays soient transformés en champs de compétions entre partis politiques. Installez donc Amado Traoré et qu’on colle la paix aux jeunes talents qui essaient de se frayer un passage pour des carrières sur le plan international ! Vraiment, ça suffit !

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 16:49, par D Nazou En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    Bonjour, de grâce évitons le mouta moua intellectuel, analysons en toute honnêteté la revendication des frondeurs, évaluons la pertinence. maintenant s’il s’avère que ces équipes se laissent manipuler, mais qu’elles subissent les dispositions de la loi dans toute sa rigueur. Excusez moi, je ne suis ni politicien, ni proche de qui ce soit, mais je suis un Burkinabé intègre, juste et ennemi de la démagogie, je hais les propos qui divisent, qui enveniment les situation et qui enflamment. Le football est capital pour notre renommée nationale et internationale, par conséquent nous devons le défendre.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 16:55, par Levieux En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    Cette attitude me fait penser aux politiques et aux syndicalistes de mon pays et je pense que c’est pas 15 millions qui manque à certains clubs pour débuter le fasofoot, entre nous combien coûte un car RAHIMO PRESTIGE ? et combien sont en circulation sur le territoire et même hors du pays ? sans oubliez les joueurs que vous avez vendus à des clubs en Europe, prenez nous au sérieux sinon...

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 21:39, par No way En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    Tenez bon monsieur le président de la FBF.
    C’est la plaie de ce pays, ces règlements de comptes minables.
    Depuis quand et où les promesses se tiennent en une seule journée ?
    Du grand n’importe quoi

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 03:38, par ANJ En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    PAS DE TERGIVERSATION MR BANSE ; APPLIQUEZ LE REGLEMENT JUSQU’AU BOUT VOUS ETES LEGITIME ON SE SOUMET OU ON SE DEMET ET BONJOUR LA RETROGATION EN DIVISION INFERIEUR.PAS DE SOUCI LE CHAMPIONNAT PEUT SE JOUER AVEC LA TROISIEME DIVISION.
    ENCORE TENEZ BON PAS DE COMPROMOSSION.LA PAGAILLE DOIT CESSR A TOUS LES NIVEAUX AU FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 08:18, par Renato En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    Le Burkinabè. Toujours grand polémiste devant l’éternel, même si les faits sont têtus. Tous ceux qui crient à l’application des textes sont plutôt les ennemis du nouveau Président de la FBF, qui veulent le pousser à l’erreur. Monsieur le Président, faites attention. De quel championnat, parlez-vous sans ces clubs de l’élite du football burkinabè ? Vous voyez les milliers de supporters de ces clubs vous applaudir parce que des textes ont été appliqués ? Rappelez-vous qu’il eût une année où l’EFO devait être reléguée en deuxième division si l’on devait appliquer les textes à l’époque qui disaient de maintenir les 3 premiers clubs à l’issue du championnat à Ouaga et à Bobo. Mais on a su à son temsp gérer la situation. Que chacun mette de l’eau dans son vin à la rencontre d’aujourd’hui. N’accusons jamais sans preuves et ayons un esprit de grandeur. Courage au nouveau Président.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 08:58, par un gondwanais En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    Merci Levieux. Les clubs frondeurs sont ils vraiment à cours de finances pour le démarrage des compétitions ? Les 15 millions étaient ils versés d’une tranche, et en début de championnat, pour exiger immédiatement les 30 promis ? Les textes mis en cause sont ils l’oeuvre de l’équipe de BANSSE ou du bureau précédent ? Pour des gens qui sont arrivés, il y a à peine un mois, je crois que ceux d’en face, mauvais perdants, ont d’autres motifs, à savoir, gripper la machine du nouveau bureau, même si on peut reprocher un peu de démagogie quelque part !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre à 11:51, par Sacksida En réponse à : Boycott du championnat du Fasofoot : Lazare Banssé fait face à sa première crise !

    En outre, les Clubs Frondeurs se comportent comme des anarcho-syndicalistes ; sinon la premiere chose est de negocier ou de discuter avec le Comite Executif afin de trouver un modus vivendis. Pas commencer a creer des crises tous azimuts avec des arguments falacieux. Comment voulez vous avoir la situation des finances et de tresorerie de la FBF, car vous n’etes ni membres du Comite Executif, ni les Financiers et encore moins les Commissaires aux comptes de la Federation pour acceder aux details de la gestion. Soyez responsables, reprenez les competitions et ensuite engager des negociations car chacune des entites vivent ses problemes et ses realites. Salut.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés