Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Assistance humanitaire dans le Sahel : Le CICR apporte 9 milliards de F CFA supplémentaires

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET • mardi 15 septembre 2020 à 13h04min
Assistance humanitaire dans le Sahel : Le CICR apporte 9 milliards de F CFA supplémentaires

Après sa tournée au Mali, au Niger et au Burkina Faso, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, a animé, le lundi 14 septembre 2020 à Ouagadougou, une conférence de presse pour faire le point des besoins humanitaires de la région et annoncer les solutions à y apporter. Pour toute la région du Sahel, le CICR a souligné la nécessité d’augmenter l’assistance pour atténuer les conséquences humanitaires et les risques climatiques.

A l’entame de cette rencontre avec les journalistes, Peter Maurer a rappelé que le Burkina Faso compte plus d’un million de personnes déplacées, dont 60% d’enfants. Dans le conflit armé que traverse le pays, les civils payent le plus lourd tribut. Ainsi, plus de 4 660 personnes ont péri au premier semestre de 2020, selon les données du Project Armed Conflit & Event Data (ACLED). L’intensification des violences a entravé l’accès aux services essentiels, notamment les soins de santé, et a mis à mal une économie déjà fragile.

Le CICR se dit extrêmement préoccupé par les niveaux de violence et rappelle que la population doit être protégée et épargnée en vertu du Droit international humanitaire (DIH). « Partout dans le monde, les budgets des Etats sont mis à mal par les répercussions du Covid-19 sur la santé et l’emploi. Or, cette région a plus que jamais besoin d’aide pour atténuer les conséquences désastreuses », a souligné le président du CICR, Peter Maurer.

Le président du CICR, Peter Maurer

Lire aussi : Kaya (Centre-Nord) : Le président du CICR à la rencontre des populations déplacées


Ainsi, le CICR a décidé de mobiliser 9 milliards de F CFA pour accroître son budget opérationnel pour la région du Sahel. Ces fonds seront consacrés à renforcer la protection des civils, soutenir la fourniture de services essentiels et aider les communautés touchées par la violence à rétablir leurs moyens de subsistance. Pour le CICR, l’accès aux soins de santé est essentiel dans un contexte de conflit et de pandémie. Or, au Burkina, 14% des établissements de santé sont fermés ou ne fonctionnent que partiellement.

Des journalistes lors du point de presse

A cela s’ajoute l’accès humanitaire difficile aux communautés touchées par les violences. Ce qui fragilise davantage les personnes déjà vulnérables. « Au Centre-Nord, les besoins sont exponentiels et sont grandissants, et la possibilité de réponse ne l’est pas encore. Mais des réponses doivent être apportées », a indiqué Peter Maurer.

En plus de cette crise sécuritaire, la question des effets du changement climatique a été évoquée. Pour le CICR, les phénomènes météorologiques imprévisibles comme les inondations qui touchent actuellement la région, exacerbent aussi les tensions intercommunautaires et la violence.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ministère de l’Agriculture : Le bilan de 2016 à 2020 jugé satisfaisant
Commune de Safané : La rupture du pont du village de Tiekuy bloque la circulation
Deuxième conseil ordinaire de la F-SYNTER : Les syndicats inquiets de la situation nationale
Journée internationale du pharmacien : Les spécialistes du médicament donnent leur sang pour sauver des vies
Province du Sanguié : L’association « Bâtir pour les générations futures » s’attaque à l’incivisme en milieu scolaire
Education : Le ministre Stanislas Ouaro visite les infrastructures scolaires dans la province du Nahouri
Cotisations sociales : La directrice générale de la Carfo invite les collectivités territoriales à immatriculer les travailleurs
Burkina : CRS et l’Ocades Caritas élaborent une stratégie conjointe pour mieux répondre aux besoins humanitaires
Journée mondiale du pharmacien : Les spécialistes du médicament font le point de leur place dans le système de santé
Santé maternelle et infantile : Un projet lancé pour améliorer la recherche dans le domaine
Formation professionnelle au Burkina : Le CIFDHA outille les jeunes de Boulsa
Justice : Le ministère passe en revue ses activités de 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés