Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «A chaque fois que tu tombes, ramasse quelque chose » Oswald Avery

Réhabilitation de la ceinture verte de Ouagadougou : Le groupe Hage s’engage à travers la plantation de 400 arbres

Accueil > Actualités > Environnement • • dimanche 13 septembre 2020 à 18h30min
Réhabilitation de la ceinture verte de Ouagadougou : Le groupe Hage s’engage à travers la plantation de 400 arbres

Le Groupe Hage s’engage aux côtés de la commune de Ouagadougou pour redonner une seconde vie à la ceinture verte. Le samedi 12 septembre 2020, les travailleurs du groupe y ont porté en terre 400 plants.

C’est conscient de la nécessité d’œuvrer à la préservation de l’environnement, que le groupe Hage a répondu favorablement à l’initiative portée par la BICIAB et la commune de Ouagadougou, à savoir réhabiliter la ceinture verte de Ouagadougou. Cette bande verte longue de 21 kilomètres sur 500 mètres de largeur, autrefois la fierté de Ouagadougou, a été l’objet d’agressions en tout genre (coupe des arbres, installations anarchiques, etc.), de sorte qu’elle n’a plus de ceinture verte que de nom.

La ceinture verte est fortement dégradée

En cette matinée du 12 septembre 2020, le groupe a mobilisé ses travailleurs pour aller planter 400 arbres sur un hectare de la bande. Pour s’assurer un bon taux de réussite, il s’est attaché les services de l’association des pépiniéristes, particulièrement des femmes. Elles devront veiller sur ces arbres, les entretenir et les arroser. Une nouvelle technique de plantation a aussi été adoptée par la commune de Ouagadougou, toujours dans l’optique d’améliorer le taux de réussite du reboisement, qui généralement ne dépassait guère 40%.

A en croire Dr Elie Elias, directeur général adjoint du groupe Hage, leur geste ne s’arrête pas qu’à la plantation. « Nous veillerons aux côtés des principaux acteurs de ce projet pour s’assurer qu’elle atteigne l’objectif fixé, qui est une contribution à la restauration effective de la bande verte, qui sera un véritable poumon vert. Le chemin est encore long pour réhabiliter complètement la ceinture verte, mais pas impossible », a-t-il laissé entendre.

Dr Elie Elias, directeur général adjoint du Groupe Hage

Pour Scarlett Zongo, conseillère technique environnement auprès du maire de Ouagadougou, le geste du groupe Hage est à saluer. Elle n’a pas manqué de lancer un appel aux autres entreprises de la capitale à leur emboîter le pas. « Le groupe Hage est une entreprise citoyenne qui nous accompagne pour l’amélioration de la qualité de la vie en ville, notamment à travers le reboisement de la ceinture verte, également à travers le don de poubelles et autres activités écocitoyennes. Nous sommes vraiment très fiers et très heureux que de telles entreprises puissent nous accompagner et nous lançons un appel aux autres entreprises à faire aussi de même pour que Ouaga soit belle. »

Le groupe Hage a mobilisé ses travailleurs pour porter en terre 400 plants

Cette plantation d’arbres a été l’occasion pour les femmes chargées de les entretenir, de lancer un appel aux autorités et aux bonnes volontés pour les doter de points d’eau supplémentaires. Toute chose qui permettra de mieux entretenir les arbres, mais aussi d’améliorer la productivité de la culture maraîchère qu’elles pratiquent sur place.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prévention et gestion des conflits liés à l’eau : Les 5e journées scientifiques de l’eau et de l’assainissement se penchent sur la question
Lutte contre le changement climatique : Reboiser pour diminuer l’empreinte carbone
Environnement : Vers la création et le classement des corridors Pô-Nazinga et Pô-Eastern
Journée climatique : L’Afrique et l’Europe ensemble pour un partenariat vert
Changements climatiques : La transparence du Burkina en matière d’atténuation et d’adaptation évaluée
Région du Centre-Sud : Bientôt, les populations des communes de Doulougou, Ipelce, Kombissiri et Saponé n’auront plus soif
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Environnement dédommage des victimes de dégâts causés par les animaux sauvages
Protection des ressources naturelles : Des journalistes s’imprègnent de l’approche APAC
Protection des ressources en eau : Un atelier national pour faire l’état des lieux
Gestion participative des forêts classées au Burkina : Le PGDD/REDD+ s’achève sur de bonnes notes
Assainissement au Burkina : Un rapport sur la problématique de la gestion des boues de vidanges sur la table des autorités
Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Le Burkina élabore son système MRV
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés