Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • LEFASO.NET • vendredi 11 septembre 2020 à 23h01min
Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

Depuis les années 2010, le Burkina Faso est devenu un pays minier majeur en Afrique. La production aurifère connaît particulièrement un accroissement ces cinq dernières années.

Entre 2016 et 2019, 10 nouvelles mines sont entrées en activité portant à 17 le nombre total des mines en extraction. Au cours de la même période, 214,4 tonnes d’or ont été produites, avec une progression allant de 38,5 tonnes en 2016 à 52,6 en 2018.

Avec ces productions, l’or est devenu le premier produit d’exportation du Burkina Faso, en remplacement du coton. Selon Oumarou Idani, le Burkina Faso est classé cinquième pays producteur d’or en Afrique après le Ghana, l’Afrique du Sud, le Soudan du Nord et le Mali.

Les mines ont aussi contribué à améliorer l’état des caisses du Burkina Faso. Durant les cinq dernières années, elles contribuent à 10,85% au PIB. Elles ont également porté à 944 milliards de FCFA les recettes budgétaires, avec une progression allant de 190 milliards en 2016 à 276 milliards en 2019 et à 4 870 milliards de FCFA les recettes d’exportation, avec une progression allant de 974 milliards à 1420 en 2019.

Près de 20 milliards sont répartis aux communes dans le cadre du Fonds minier pour le développement local. « Si le secteur n’avait pas été plombé par la crise sécuritaire, la pandémie à Coronavirus et la mauvaise perception, on aurait mieux fait », foi du ministre Oumarou Idani qui reste tout de même optimiste quant à l’avenir du secteur au Burkina Faso. La prochaine étape sera de franchir la barre symbolique de 2 000 milliards en 2020.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 11 septembre à 13:17, par SOME Franck En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Notre pays classé 5ème loin du Sénégal qui ne figure pas parmi les 5 premiers pays producteurs d’or en Afrique. Pourtant l’or a généré comme recettes en 2019 au Sénégal plus de 1900 milliards de francs CFA dans les caisse de l’Etat. Allez y m’expliqué cela.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 13:59, par Edde51 En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    L’or est Actuellement une valeur refuge pour de nombreux pays et indispensable à la production des circuits électroniques par exemple.
    Pourquoi aussi peu de rentabilité ?
    Pourquoi cette richesse ne profiterait pas au développement de tout le pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 14:46, par Le réaliste En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Grand père Franck SOME, cela fait suite au désordre, à la corruption, au pillage, ect.., instaurés et entretenus malheureusement par nos politiciens depuis la longue mal gouvernance dans notre pays jusqu’à nos jours. La gouvernance est plus vertueuse au Sénégal et la corruption peu présente. Notre situation est vraiment sérieuse et on ose croire que nous saurons choisir nos dirigeants et conscientiser nos populations pour un suivi réaliste de nos politiciens afin de palier à cette situation pour l’intérêt général

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 14:55, par Moissa ali En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Bonjour messieur.
    Qd le pays a de l’Or ce comme avoir du petrole.
    Pourquoi le Burkina Faso ne profite pas de son OR.
    le contract signe avec ce minier etranger comme le Canadian. Pourquoi il n’est pas publique au citoyen du Faso.
    Pourquoi on transforme pas l’Or ici au pays.
    Pourquoi on est un pays pauvre ?
    Ce compagnie minier surtout Canadianne n’ont paye que 17% des taxes qu’sst ce qu’on attend pour demander de payer leur taxes.
    Le developpement regionale aller voir les ecoles de ce villages. Cette OR ne profite pas au Burkinabe et cela va change on veut plus ecoute des fausses informations. Tout les documents seront publique.
    Les travailleurs des Mines ne profitent pas. Ces societes sont des suceurs de sang.
    Les leaders politique burkinabe qui accepte xette soumission pour quelque commissions et accepte des miettes de leur resource seront bientot deville.
    Les arabes ont profite de leur petrole. L’Afrique doit aussi profite de son OR.
    On a l’exprtise de valorise notre Or sur place.
    Messieur les politiciens vieux et jeunes ce n’est plus le ventre qui doit parle mais la tete.
    Vive Thomas Sankara
    Sil vous plait publie mon commentaire un panafricanisme.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 15:29, par sotigui de bobo En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Quoi ??????? Jusqu’à 17 mines, vous blaguez ??? Attendez, SVP, arrêtons ça maintenant et tout de suite ! Non seulement où ne voit pas les retombées, mais c’est aberrant de savoir qu’on a engagé tout le pays dans l’exploitation ! Non, excellence monsieur le Président du Faso, SVP, ordonnez l’arrêt de l’ouverture des mines, 17, c’est excessivement trop et trop même. Il y a des générations à venir. On sait qui travaillent dans ces mines, on connaît les différentes pratiques de dirigeants pour détourner ce qui devait revenir aux populations et au peuple. J’ai mal

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 15:41, par Sacksida En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Ou va l’argent de l’or au Burkina Faso ? L’or generait pres de 5000 a 6000 milliards de francs Cfa en terme de Production annuelle, mais l’Etat Burkinabe n’a meme pas un 500 milliards de recettes de cette production dans les Caisses publiques du Tresor. Alors que richesses nationales doivent servir bien sur a l’amelioration des conditions de vie du peuple. De plus, l’or peut servir a la garantie, a la solidite et a la stabilite de notre monnaie, si notre systeme actuel monetaire n’etait pas neocolonial dirige et controle de l’etranger. A quand aurons nous surtout un systeme economique independant et au services exclusifs de nos populations qui ont ete de tout le temps gruges ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 16:17, par Sidpassata Veritas En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    - Malheureusement, c’est cet or qui fait notre malheur et cela est un non-dit que les observateurs sérieux savent. Mais, "silence, on pille, on profite". Je suis sûr que si l’on contrôlait bien l’exploitation minière au Burkina, nous règlerions une bonne partie de l’équation "terrorisme"
    - L’erreur (pour être poli) de nos autorités, c’est de donner toujours plus de concessions minières, alors qu’elles n’arrivent même pas à distinguer ce qui relève du déchet (charbon fin) de ce qui est le produit (suivez mon regard !). Pire, des mines fonctionnent à plein régime dans des parties du territoire national qui échappent à la presque totalité du contrôle de l’état.
    - En tout état de cause, l’avantage n’est pas d’être bien classé comme producteur en terme de quantité de production (tonnage), mais d’être bien classé parmi ceux qui tirent meilleure partie de la production de leur pays. Dans quelques années il n’y aura plus d’or dans la terre, mais qu’aura-t-on gagné dans cette affaire qui ressemble beaucoup à une mésavanture ? . Nos états africains ne se rendent toujours pas compte qu’on les riduculisent en les vantant d’être premier producteur de telle ou telle matière première et jamais inventeur ou vendeur de telle ou telle technologie ; ça fait honte quand on est lucide sur ce genre d’arnaque et de riducule.

    Répondre à ce message

    • Le 11 septembre à 19:00, par Sidnoma En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

      Il n’y a plus rien à ajouter à votre commentaire, Sidpassata Veritas !...
      Dieu vous bénisse !
      Dieu bénisse le Burkina Faso !

      Répondre à ce message

    • Le 12 septembre à 00:42, par BurkindBiiga En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

      tres belle analyse cher internaute. a votre question de savoir ce qui restera au Burkina lorsqu’il n’y aura plus d’or a exploiter, je te reponds que ce sera un environnement completement detruit et pollue jusqu’aux nappes d’eaux souterraines empoisonnees au cyanure et autres chimiques. Voila ce qui restera aux Burkinabes lorsque ces compagnies minieres auront fini l’exploitation et les gouvernants se sont faits des "Couilles en or".
      Puisqu’il n’y a aucun controle sur la gestion des dechets auriferes et leur impact sur l’environnement, vous verrez ces villages abandonnes a cause de la destrruction de l’environnement et des reserves d’eau souterraines dans lesquelles ces compagnies exploitantes injectent tous les dechets et residus toxiques apres exploitation.
      On nous parle de rentabilite avec 5 ou 10% de ristournes pour l’Etat et en meme temps on detruit l’environnement et empoisonne nos reserves d’eau. Le pays aura bientot un gros probleme de sante publique dans tous les villages autour des sites d’exploitation aussi bien pour les humains que pour les animaux qu’il soit domestiques ou sauvages. Les residus de traitement deverses ou injectes dans la nature finissent dans les eaux et absorbes par les cultures et autres vegetaux. Imaginez la suite pour les humains, les animaux et les oiseaux.... Dieu preserve la population de la cupidite des dirigeants et du mal en general l !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 16:43, par TIENFO En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Belle analyse prédécesseurs. Vivement que le Ministre Oumarou Idani réponde à l’internaute SOME Franck et Edde51. A quoi servent des statistiques qui ne sont que simples chiffres si les conditions de vie du Vaillant Peuple Insurgé sont dégradées d’heures en heures. On ne mange pas les chiffres.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 20:16, par Passakziri En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    L essentiel n est pas ke rang occupé, mais ce que nous faisons de ces ressources. Voilà un cinquième de la classe qui laisse dilapider ses ressources en or par des sociétés minières étrangères avec la complicité de quelques uns ayant placé leurs progénitures. Regrettable. Tous les contrats d exploitation devraient être revus à l avantage du pays.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 20:51, par Cacriaint En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Ce Monsieur ne m’inspire aucune confiance ; aussi simple que cela.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 22:12, par Amidou En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Il y a 17 mines en exploitation au Burkina Faso et chaque mine occupe une superficie du territoire national et emploie des produits chimiques toxiques. Des paysans ont vendu leurs terres aux sociétés minières et se retrouvent sans champs de nos jours (à Kalsaka par exemple). L’or est depuis un moment le premier produit d’exportation devant le coton. On a profité des miettes (944 milliards sur 4 870 milliards) pour recruter un peu plus de fonctionnaires et augmenter les salaires. Mais l’or n’est pas éternel. Comme l’a dit l’internaute Sidpassata Veritas, dans quelques années (le plus important n’est pas de savoir dans combien d’années, mais c’est une certitude), il n’y aura plus d’or (ou du moins les quantités ne seront plus commercialement exploitables) et ce sera bonjour les dégâts.
    1. Les centaines de milliers d’hectares détruits par les produits chimiques (mercure, cyanure, ...) seront impropres pour l’agriculture : ce sont des centaines de milliers de tonnes de nourriture en moins (sans oublier leurs corollaires de famine et conflits) donc une mendicité nationale et internationale accrue.
    2. En retournant au coton comme premier produit d’exportation, on n’aura plus assez de ressources pour payer les salaires des nombreux fonctionnaires. L’État sera en défaut de paiement avec les conséquences qu’on connait : grèves, blocages administratifs, etc.
    Cette affaire de mines me fait penser aux insectes qui trouvent une source de nourriture. Ceux qui savent de quoi je parle connaissent la suite ...

    P.S. : Nos aïeux savaient que notre sous sol était riche. S’ils ne l’ont pas exploité, ce n’est pas qu’ils sont bêtes ! Non, loin de là. C’est parce qu’ils ont préféré garder ces richesses pour les générations futures, au cas où la situation serait compliquée pour elles. Mais en moins d’une génération, on est en train d’épuiser le filon !

    Par Amidou.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 22:16, par jeunedame seret En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    « le Burkina Faso est classé cinquième pays producteur d’or en Afrique après le Ghana,........!!!! » et le premier constructeur MONDIAL de pistes, trajectoires et mêmes des cratères sur ses pistes sans caniveaux ni égouts. .

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 22:31, par F7 En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Hun !!! En Afrique, nous sommes malheureusement esclaves de nos propres dirigeants qui dînent avec le diable et nous le livrent en mouton de sacrifice comme si ça ne les suffisait pas. En paraphrasant Thomsank, soyons certains que l’esclave qui ne peut pas se révolter pour ...,ne mérite pas qu’on s’apitoie sur son sors.
    Sommes-nous conscients que nous sommes pillés à cause de la complicité de nos propres frères et sœurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 08:30, par HUG En réponse à : Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique

    Et pourtant les conditions de vie des burkinabes ne s’est guère améliorés. Nous faisons parti des pays les plus pauvre du monde.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Le Burkina Faso a désormais sa propre usine de fabrication de panneaux solaires
Mines : Hounde Gold Operation construit des infrastructures au profit de la commune
Accès aux énergies renouvelables : Des organisations de la société civile et le ministère de l’Energie scellent un partenariat
Niankorodougou : Wahgnion Gold corporation, la mine qui veut révolutionner le quotidien des riverains
Mines : Les journalistes à la découverte de la carrière de Sogossagasso
Mines : Des journalistes en immersion dans un secteur important de l’économie burkinabè
Mines : Le Burkina Faso est le cinquième producteur d’or en Afrique
Modernisation du cadastre minier : Les reformes présentent des résultats satisfaisants
Secteur minier burkinabè : 4 870 milliards de francs CFA de recettes d’exportation en quatre ans
Secteur minier : Les acteurs de la société civile s’approprient les nouvelles exigences de la norme ITIE 2019
Burkina Faso : Le secteur minier a rapporté 51 milliards FCFA aux collectivités territoriales depuis 2019
Energie : Un nouveau document pour éclairer la mise en œuvre du Programme africain de mini-réseaux
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés