Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Vie des partis politiques : Le FAC teste sa popularité à Ouahigouya

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mercredi 9 septembre 2020 à 23h06min
Vie des partis politiques : Le FAC teste sa popularité à Ouahigouya

Les militants du Front africain pour le changement (FAC) ont tenu leur tout premier Congrès ordinaire le mardi 08 septembre 2020 à Ouahigouya. Au terme des travaux, le parti s’est engagé à soutenir la candidature de Rock Marc Christian Kaboré à l’élection présidentielle.

Le FAC, parti politique de la social-démocratie a été porté sous les fonds baptismaux le 3 décembre 2018 sous le leadership de l’homme d’affaires Ousseni Nacanabo dit « Yoro de Mèné ». Cet homme, qui veut se faire une place dans le gotha politique s’est démarqué du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) pour marquer, à l’en croire, la rupture avec les pratiques des cadres de ce parti au Yatenga. « Yoro », pour les intimes, et ses camarades militants ambitionnent se procurer le maximum de sièges à l’Assemblée nationale et aider le président du Faso à obtenir un second mandat.

Le FAC dit non à « l’escroquerie politique »

C’est un Congrès statutaire qui s’est tenu sous le thème central : « Contribution du Front africain pour le changement à l’encrage de la démocratie et pour un Burkina de sécurité, de paix et de cohésion sociale ». Des délégations venues des régions du Sud-Ouest, Centre-Est, Est, Centre-Sud, Hauts-Bassins et du Nord ont pris part à ce Congrès. A l’ouverture des travaux, Ousseni Nacanabo président du parti a indiqué que c’est un moment historique pour le FAC qui marque aussi l’aboutissement d’un long processus de construction du parti et de sa démarcation de l’escroquerie politique de certains gourous au Yatenga.

Ousséni Nacanabo dit Yoro Président du FAC

Au cours de son intervention le fondateur du parti a souligné que « le thème est plus que jamais actuel et réel au regard des enjeux du moment et pose la problématique du défi sécuritaire facteur incontournable de l’émergence de la démocratie, de la stabilité et de cohésion sociale ». M. Nacanabo a invité les militants et sympathisants du parti à répondre présent au rendez-vous historique du vrai changement. « Soyons un parti ouvert, du vivre ensemble, du dévouement à la cause nationale, le parti de l’espoir et de l’avenir » a-t-il lancé aux congressistes avant de déclarer ouverts les travaux du congrès.

Rock Marc Christian Kaboré est le candidat du FAC

Pour la clôture du congrès, les animateurs ont organisé un meeting devant le siège du parti. Au cours de ce rassemblement, des représentants de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), de nombreux militants et sympathisants du parti à Ouahigouya et des provinces du Nord y ont pris part.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yan NIKIEMA
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Commission électorale nationale indépendante : Candidats à la présidentielle 2020, approchez !
Présidentielle de 2020 : Le PDC de Saran Sérémé investit Roch Kaboré
Kourwéogo dans le Plateau-central : Les femmes mobilisées pour soutenir le MPP
Yacouba Isaac Zida : « La situation du Burkina est pire qu’avant l’insurrection populaire d’octobre 2014 »
Elections de 2020 au Burkina : L’éléphant veut barrir au soir du 22 novembre
Deuxièmes journées parlementaires du MPP : En route pour une majorité absolue au soir du 22 novembre 2020
Présidentielle de 2020 au Burkina : Les dossiers de candidature attendus du 28 septembre au 02 octobre
Burkina : « Chaque jour qui se lève, les voies sont bitumées », vante Alexandre Tapsoba, député du MPP
Pr Augustin Loada au pouvoir en place : « Pourquoi tant de haine, pourquoi tant de méchanceté...? »
Présidentielle de 2020 au Burkina : Neuf candidats s’engagent à faire de la réduction des inégalités une politique publique
Présidentielle 2020 au Burkina : Les inconditionnels de Yacouba Isaac Zida maintiennent le cap !
Politique : « Plusieurs hommes n’ont pas compris qu’il faut composer avec les femmes », dixit Dr Nestorine Sangaré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés