Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le meilleur temps pour réparer sa toiture, c’est lorsque le soleil brille.» John Fitzgerald Kennedy

Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

Accueil > Actualités > Opinions • • vendredi 4 septembre 2020 à 22h30min
Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

De plus en plus de Burkinabè s’offusquent en voyant des images de jeunes garçons cascadant à motocyclette en pleine ville. Je trouve que c’est tout à fait normal que les jeunes adolescents s’expriment de la sorte. Nous tous, on a fait la même chose, mais autrement, et même peut être pire. La rue est devenue l’espace d’initiation de nos jeunes en dehors d’Internet. Avant on risquait sa vie en allant en brousse même la nuit et on se débrouillait avec les serpents et autres animaux sauvages. On grimpait sur les arbres sans aucune sécurité pour cueillir de fruits ou juste s’amuser. On faisait de longues distances en brousse seule à moto ou à vélo.

Que voulez-vous ?

Un jeune qui ne s’exprime pas de la sorte va raconter quoi à ces enfants ? il est donc nécessaire que les adolescents et les jeunes s’amusent dangereusement pour s’éprouver eux-mêmes et se dire qu’ils sont forts et autres !
MAIS, le faire en pleine ville met la vie des usagers de la circulation en danger en plus de leurs propres vies ; vous avez remarqué que cette année, avec le deseouvrement des enfants dus au COVID19, la situation a empiré parce que la plupart ne foutent rien et passe le temps à manger et à dormir. Ils cherchent des sensations fortes maintenant.

Organiser le secteur, les jeunes sont en train de créer un nouvel art

Je demande simplement à chaque commune d’utiliser un espace public pour les jeunes pour faire leurs cabrioles. L’accès à ce lieu sera payant et l’utilisation de mesures de sécurité obligatoire. Cela va créer de l’emploi dans les quartiers et permettre aux jeunes de dépenser leurs trop-pleins d’énergie (les enfants des nantis !).
La aussi je pense que les jeunes qui liront mon article peuvent faire une demande à leur commune et organiser le business.

Avec tous les vieux pneus qui trainent, ce sera facile de délimiter un espace et d’organiser le coin. Tout le monde y gagnerait : les réparateurs de motos, les vendeurs d’accessoires et les rebouteurs en cas de casse.

Le Burkina Faso est un pays de la motocyclette et on y apprend à monter dès le berceau. les jeunes sont en train de créer un nouvel art, l’art de la moto. on doit les accompagner et les encadrer. ils font des figures incroyables. le Burkina peut être leader dans le monde sur ce point ;

Les chinois n’ont pas interdit le karaté et le kung fu pourtant très dangereux. ils ont codifié et vendu ca sur la planète et ca rapporte des milliards à leurs pays. Regardez le côté positif au lieu de voir le mal partout !

MAIS

On doit cependant prendre des mesures strictes contre les jeunes qui s’amusent sur la voie publique : retirer définitivement leurs motos et les mettre en vente, ça va donner des sous aux communes. Envoyer les jeunes pris en flagrant délit de cascade en travaux d’intérêts collectifs dans un camp militaire. Là aussi, cela va l’aider à s’assagir.
On devrait également donner la permission aux simples citoyens d’arrêter les jeunes qui font les cabrioles avec preuve à l’appui et les conduire aux FDS pour mesures à prendre.

Dr Sylvestre Ouédraogo

Vos commentaires

  • Le 4 septembre à 16:08, par Oumarou En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Comme disait quelqu’un l’occidental magnifie la belle vue au sommé d’un gratte ciel pendant ce temps l’africain se campe à mesurer l’ampleur des dégât si on tombait du haut de l’immeuble. On a longtemps décrié ce phénomène mais ça continue et s’empire même. Trouvons une raison en la chose. Vivement que le docteur soit entendu.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 16:14, par KITWE En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Moi à votre place j’aurais souhaiter qu’on construise plus de bibliothèques surtout techniques que de s’adonner à ce genre d’activités à haut risque surtout pour les autres ,

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 16:46, par ali baba En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    NON, NON, Il ne faut pas faire d’amalgame ! on ne peut légaliser de faire du rallye en ville et créer des accidents inutilement. Ce n’est pas le seul moyen d’expression des jeunes. On ne va se laisser trainer dans cette théorie morbide !
    le kung fu, le karaté n’est pas a comparer avec le ralle en ville. Est ce qu’on se plaint que les jeunes fassent la lutte dans les villages même si la lutte comporte aussi des risque d’accidents ! Ne mélangeons pas les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 17:41, par Zimm En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    " créer un nouvel art ? " la Moto Acrobatique existe depuis longtemps ! Encourager plutôt ces jeunes que je vois dans les photos de l’article à porter au moins des casques. Ça réduit fortement les risques de blessures graves à la tête en cas de problèmes pouvant conduire jusqu’à la paralysie !

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 18:51, par Vérité indiscutable En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Avec tout le respect que je vous dois docteur, je ne puis avaler des idées de ce genre, venant de surcroit d’un docteur. Une chose est de savoir que même si cette activité est interdite, il s’en trouveront qui la feront. Ceux-là seront punis sévèrement. Organiser un espace pour laisser mourrir nos enfants, c’est une idée à la limite criminelle. Et dans tout ça vous voulez qu’on dépense des énergies et des moyens pour circonscrire et surveiller cette activité, pendant que des milliers de villages n’ont même pas encore une école sous paillote. Il faut être un burkinabè du genre dans les nuages, ayant eu un succès facile pour faire de telles propositions.
    Nous perdons complètement notre Burkindelem, et ce, à de très haut niveaux hélas. On a l’impression que chez nous il y a des millions de mondes ; ce n’est même pas une disparité entre riches et pauvres, mais une multitudes de disparités tous azimuts.
    Avec tout le respect que je vous dois, je suis navré au plus profond par une telle idée, qui plus est, partagée...
    Hé, wêndé !!!

    Répondre à ce message

    • Le 4 septembre à 20:17, par Burkinabe En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

      @ Verite indiscutable . Je suis tout a fais d’accord avec vous . Un pays comme le Burkina qui quand on decent une generation en bas , tous le monde partiquement est villageois ou fils de villageois pauvre ou meme tres pauvres . La majorite des riche burkinabe sont des fonctionnaire qui ont pillees les dernieres publique ou sont des entrepreneurs prette noms derniere qui on retrouve les gestionaires du Pays donc : argent public encore. Maintenant pendant que la grande masses veux le minimum pour se soingner : dispensare dans les villages ; ou s’eduquer : Ecole primaire et secondaire dans les villages. Les riches demande qu’on laisse leur enfant Sauter a moto en pleine ville et pleine circulation. Construire des lieux de cascade n’est pas une priorite pour le Burkina Faso actuellement. Ceux qui ont des motos et veulent cascader peuvent aller faire ca en brousse ou a la sorti de la ville .

      Répondre à ce message

    • Le 4 septembre à 20:49, par Leduc En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

      Vérité indiscutable pardon !!!
      Vous n avez rien compris de l opinion du docteur.
      Sa suggestion n est pas d organiser la mort des jeunes.
      Dans ce cas il ne prendrait pas la peine de l écrire, encore moins le publier.

      Il nous interpelle tous sur notre manière de voir les choses. Au lieu de continuer à ne retenir que ce qui est négatif, il nous demande de nous intéresser désormais aux avantages de chaque situation. Ainsi relativement au sujet traité, il nous suggère d organiser les pratiques des jeunes de sorte à ce que ceux-ci ainsi que notre pays puissent en bénéficier.
      Où est donc le problème ???? Pardon.

      Répondre à ce message

      • Le 5 septembre à 06:57, par Ahmed Jamaal En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

        Leduc. Le docteur raconte sa vie et certainement veut s’enrichir sur la mort des enfants qui pratiquent cette folie sans casque ou des AIRBAGS comme ailleurs. Pour le moment nous avons besoin que nos enfants excellents dans les études pour le développement du Faso. Ça viendra avec le temps. Le docteur a t’il son enfant dans ce lot d’accrobate ? Si oui s’il a les moyens de lui acheter une moto de 3 millions qu’il le fasse partir en Europe où toutes les conditions sont réunies. Peut-être qu’on entendra parler de son fils comme ZANGO qui fait le triple saut. C’est mon point de vue

        Répondre à ce message

      • Le 6 septembre à 03:45, par Hip-hop En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

        Je suis tout a fait d’accord avec vous et aussi avec le docteur car je suis motard c’est ma passion Et je ne suis pas le seul on ai nombreux.

        Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 19:03, par BOSS En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    C’est pas faux. Quand on organise les jeunes, ça devient une force incroyable pour un pays. Mais comme nous on priorise tout au lieu d’aller pas à pas avec des objectifs clair...

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 20:18, par Nana Sanba En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Une idée saugrenue venant d’un Dr !
    Il voit bien ces enfants mettre leur vie et celle des autres en danger. Ces jeunes inconscients sont sans casque et même s’ils s’étaient protégés comment un Dr peut-il encourager un sport avec un tel niveau de risque pour amener plus de jeunes à harceler leurs parents pour des dépenses futiles et à la fois dangereuses ?
    Ces jeunes peuvent-ils réussir quelque part si ce jeux suicide devient leur sport favoris ?
    Quand on a rien à dire de positif, il vaut mieux se taire.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 20:27, par Sidnoma En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Je suis tout à fait d’accord avec Dr Ouédraogo.
    L’acrobatie avec la moto n’a pas commencé aujourd’hui.
    En 1983, nous avons pleuré à chaudes larmes parce qu’un certain Pierre Crugut, venu de Paris, avait battu Stéphane Balkouma à une compétition de rallye...
    Tous les samedi soir, nous nous retrouvions à Nabatanga sur la route de Pô. Nous avions transformé nos BB-RS et nos Camico en motos de cross pendant que les Balkouma Stéphane et les Alladé Razaki étaient sur des KDX et des XR500R...
    Comme a dit Dr Ouédraogo, il faut juste encadrer ce sport qui est d’ailleurs moins dangereux que "La Formule 1" en Europe.
    Bien à tous !

    Répondre à ce message

    • Le 5 septembre à 04:27, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

      Quelle confusion...

      1°) Le site que vous indiquez route de Pô existe toujours. Demandez-vous pourquoi ces gens n’y vont pas ?

      2°) Un sport a des règles, une fédération, des clubs, des licenciés ou amateurs. Aucun boxeur ne va entamer une rencontre dans une église, et les footballeurs ne vont pas s’affronter dans un restaurant.

      3°) La formule 1 est un sport mécanique organisé, financé et promu par des intérêts privés. La puissance publique n’intervient que pour viser les conditions de sécurité, de pollution ou autres liés au public et aux lois du pays. Dites donc à vos chers bambins au sang chaud et à leurs parents qui les encouragent de s’acheter des terrains privés, de les aménager en béton, goudron, circuits et autres, de définir des règles de ce "sport" conformes aux lois du pays et ENFIN de voir l’état et ses démbrements pour autoriser. Or, ce bon Docteur et vous appelez lesdites autorités à laisser les autres priorités pour organiser vos loisirs de riches ! Inacceptable...

      4°) Un pilote de formule 1 a moins de chance de se tuer qu’un citoyen normal qui circule à moto à Ouaga. Entre les protections de son habillement, celles de la voiture, celles de la piste et les intervenants prêts à tout le long du circuit, il est en relative sécurité à 200 km/h, par rapport àu Ouagalais qui roule à 30km/h à Ouaga, surtout s’il a le malheur de rencontrer un de vos "sportifs" jouant au "cabri" motorisé.
      Mais malgré cela, il subit une montagne de tests de rapidité de réflexes, prend plusieurs assurances ainsi qu’une équipe médicale prête pendant la course. Le nombre d’accidents ayant entrainé une simple blessure en formule 1 en 10 ans est inférieur à celui des accidents comparables à Ouaga en une matinée ! Comparez ce qui est comparable ?

      Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 20:35, par LUSTRE En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    A lire les commentaires, il me semble que beaucoup non pas lu l’article dans son entièreté.
    Il dit bien être contre les acrobaties sur les routes et propose même des sanctions assez sévères contre les contrevenants.
    Moi je trouve sa proposition très bien. Comme nos enfants veulent faire des acrobaties, donnons leurs des lieux sécurisés et faisons en sorte qu’il porte obligatoirement des équipements de protection (qu’ils doivent payer eux même).
    Moi je me rappelle que nos parents nous ont interdit de jouer au ballons quand nous étions plus jeunes, au lieux de mieux nous encadrer dans ce sport. Pourtant que de talant étouffé dans l’œuf.
    Le sport mécanique est un sport comme tous les autres sports, comme il l’a bien dit, la nature a horreur du vide, il faut obligatoirement encadrer ce sport.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 21:19, par SANOGO En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    C’est un docteur ki ecrit ça ?? Je suppose que vous etes dejà sortie hors du Burkina ? Vous avez deja vue de telles idioties dans kel ville en occident.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 22:20, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Le choc des civilisations ? Non, des mondes ! Nous vivons tous dans le même Burkina mais nous ne vivons pas dans le même monde !

    Le (bon ?) Docteur Ouédraogo, à force de vouloir comprendre la jeunesse, fait des confusions graves et des suggestions scandaleuses, et tout cela porté par les meilleures intentions du monde.

    1°) Les voltiges sur la voie publique ne sont pas le fait de jeunes en manque d’infrastructures. De bonne mémoire, Ouaga comme bobo ont des sites pour les sports mécaniques, celui de Ouaga se situant à Nab-ma-tenga à la sortie route de Kombissiri.
    Seulement, les choses sont organisées là bas. Or nos "jeunes" ne veulent pas de cette organisation. Porter un casque et d’autres protections, ça ne les intéresse pas. Sortir du quartier où leurs copains les voient sauter ne les intéresse pas. La piste en terre ne les intéresse pas, ils veulent du goudron ! Et bien entendu ils ne veulent ni payer une entrée ou une assurance, ni attendre qu’il y ait une équipe médicale pour gambader !
    Une bonne partie de leur plaisir discutable réside dans le fait d’être hors la loi, et de risquer non seulement leur vie, mais celle des autres.

    2°) Le bon docteur parle de vieux pneus et de rebouteurs. Quelle légèreté ! La conséquence extrême ce ce "loisir", c’est la mort violente et sanglante, pas le rebouteur ! La tenue du motard parle d’elle-même : Casque anti-choc sur une cagoule qui protège du feu ; combinaison anti-feu et renforcée, gants renforcée, protections des coudes, genoux, tibia ; chaussure ultra-renforcée. On est loin des tapettes que l’on voit sur une des images d’illustration. Qui est civilement et pénalement responsable en cas de mort violente d’un mineur ? Le parent qui l’a autorisé ? Le propriétaire de la moto ? La commune qui a facilité ? L’autre mineur qui a causé l’accident ?

    3°) Si je suis un citoyen qui paye ses impôts malgré ses maigres revenus, que je roule à vélo et que mes enfants sont à pieds, mon souci c’est une route praticable pour aller chez moi, des caniveaux, une école, un centre de santé, la sécurité etc. Le responsable communal qui me dit qu’il faut qu’il investisse d’abord dans les loisirs illégaux, budgétivores et futiles des gens déjà nantis de la commune, il aura affaire à moi. Et s’il veut leur donner un grand terrain avec du goudron ou du béton pour s’amuser alors que j’attends toujours ma petite parcelle lotie, je le suicide !
    Entre nous voltaïques, il faut éviter, quand on appartient à moins de 5% des plus favorisés, de provoquer les autres en voulant faire supporter à la communauté entière les envies et plaisirs (coupables) de quelques uns.

    4°) Le bon Docteur se croit peut être ailleurs, où la commune organise des espaces pour le VTT, le skate-bord et autres sports "extrêmes" de la jeunesse. Il semble oublier que ces pays sont à 100% de taux de scolarisation, qu’il n’y a pas de zone non lotie là bas, et qu’ils ont plus de médecins que de jeunes acrobates. En rappel :
    * Nous sommes au Burkina Faso, pays tantôt qualifié de PMA (pays les moins avancés !).
    * Nous sommes attaqués par le terrorisme qui fait des centaines de morts et des milliers de déplacés ! Même en ville, l’insécurité est grave.
    * Nous manquons de médecins, d’infirmiers, d’écoles, de dispensaires, de routes, d’eau et d’électricité !
    * Nous manquons de bonnes routes, qu’elles soient en terre ou goudronnées !

    Réveillez-vous, Docteur !!!

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 22:59, par Kam madibele En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Bonsoir chers tous. On peut ne pas être du même point de vue que quelqu’un mais le respecter. Nous sommes je suppose des adultes qui avons des enfants a éduquer et chacun veut le meilleur pour son enfant. Si nous même on s injurie pour une question d opinion, c est vraiment dommage. Lui il a dit sa vision des choses avec un argumentaire tout a fait sérieux. Libre a celui qui est contre. Mais la, ça se dit avec courtoisie et respect de l autre. Pour ma part, plus c est interdit, plus ça sera fait dans des conditions dangereuses. Des gens meurent en jouant le ballon mais on a vite fait de les oublier. Bravo pour cette analyse Dr.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 02:08, par WALDO En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Ne pas être compris est une excellente condition pour les grands hommes disait Emerson.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 03:22, par caca En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Docteur, votre article est intéressant, mais il manque des données scientifiques de l’enfance et l’adolescence. Montrer le caractère scientifique du jeu dans le développement psychologique de l’enfant et la définition de l’adolescence. Pour PIAGET, le jeu symbolique prédomine de 2 à 6 ans. Il permet l’assimilation du réel au moi (sans contraintes ni sanctions), la compensation et la liquidation des conflits. Il autorise l’enfant à soumettre son environnement à un moment de son développement où il lui est difficile de s’y adapter
    Le jeu est très important pour le développement de l’enfant. Il permet à l’enfant de se construire
    On ne reprendra jamais assez les paroles du psychologue Château "le jeu est le travail de l’enfant". Jouer est indispensable à la construction de l’enfant et à son intégration dans la société. Le jeu est le prétexte pour l’acquisition des 4 apprentissages fondamentaux :
    Le savoir - Le jeu avec l’adulte est une occasion unique d’apport de connaissance dans tous les domaines
    Le savoir faire - la pratique, la mise en oeuvre et le geste
    Le savoir être - apprentissage d’un comportement lui permettant de s’intégrer dans le monde
    Le vouloir faire - sans envie il ne peut y avoir d’apprentissage et d’évolution.
    Le jeu permet à l’enfant de comprendre et d’apprivoiser le monde afin de pouvoir s’y intégrer.

    Le jeu permet à l’enfant de :
    •travailler et de découvrir par le plaisir.
    •Découvrir et s’ouvrir au monde et aux autres.
    •apprendre à agir pour transformer le monde et son environnement.
    •Apprendre à gérer et dépasser les tensions liées à la socialisation et a ses frustrations. En jouant l’enfant apprendre à mieux comprendre, puis à agir sur les situations qu’il subit. Le jeu permet à l’enfant de se socialiser.
    •Apprendre les rôles et fonctions sociales.
    •Développer une culture familiale et sociale et référence pour régler ses problèmes d’adulte.
    •Se projeter dans l’avenir et dans son devenir de futur adulte.
    •Inventer, créer transformer son environnement.
    •Travailler la concentration.
    •Organiser sa pensée et -son intelligence
    Il existe toute sorte de jeux, tous sont bons pour le développement de l’enfant. Chaque jeu permet à l’enfant de travailler et de mettre en oeuvre des compétences différentes. Votre article est un bien pour ouvrir le débat sur la question. Les ados canalisent leur violence par des jeux dangereux ou apprennent l’équilibre comme le cascade de moto. Surtout aux garçons, ils montrent aux filles leurs virilités et la domination du monde par leur pouvoir. Ils ont besoin de l’attention et de l’affection des adultes. C’est important de les accompagner en créant l’espace et la réglementation.

    Répondre à ce message

  • Le 5 septembre à 04:41, par Sidpawalemde Sebgo En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Hum... Finalement, je ne crois vraiment plus qu’un quelconque "Docteur" soit l’auteur de cet écrit.

    Son contenu et les réactions de "soutient" qui l’accompagnent me font plutôt croire à un "buzz" organisé par les acteurs et supporters de ce phénomène, une campagne de publicité et de "plaidoyer" pour essayer de présenter cette plaie moderne de nos rues comme un truc "sympathique", voire un "nouveau sport" qui gagnerait à être "accompagné" par les autorités.

    J’avais déjà eu la même impression en voyant un clip qui passe à la télé dont le titre n’est pas loin de "il a calé la moto, il a levé la moto" (tout un programme !).
    Ce qui m’avais alors étonné étais le cadre dudit clip, l’échangeur du Nord mis à la disposition des "gambadeurs", alors même que plusieurs opérations de police avec arrestations et retrait de motos avaient été organisé depuis son ouverture. Je ne comprenais plus rien (et ça n’a pas changé) à nos autorités qui avaient autorisé ce tournage dans des conditions de sécurité inexistantes ?

    Mais cela ne peut pas marcher, pour la simple raison que ces "jeunes branchés" ne réalisent même pas que pour les satisfaire il faudrait changer le code civil, le code pénal, voire le code de la route et leur consacrer un budget supérieur à celui de tout les autres sports réunis dans la capitale. Pauvres rêveurs...

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 11:00, par Ka En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    Dr. vous aviez raison que la jeunesse doit jouir de leur plaisir en toute liberté : Mais dans un terrain aménager pour ce type de rodéos. Indépendamment de l’aspect moral, sur lequel je ne me hasarderai pas à porter un quelconque jugement de valeur, ce genre d’sport de mort dont vous souhaitez avoir les jeunes dans vos services pour les soigner, ce type d’sport doit être interdit de le pratiquer en ville par les autorités. J’habite à proximité de l’échangeur du Nord, et je vous prie de venir voir comment ces jeunes descendent les pentes avec leurs engins à tombeau ouvert !

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 14:37, par jeunedame seret En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    BRAVO docteur d’avoir bien pensé aux jeunes. Cascader est encore mieux que rester inactif pour assimiler les vices et défauts incurables dans le calme à la maison. Au moins tu nous invites à comprendre les jeunes dans l’expression de leur jeunesse. Seuls les vieux jaloux sont contre. Or, la jeunesse est un art, une fraction de folie. Et ça fait mal de la regretter un jour de vieillesse. La jeunesse c’est le goût de l’aventure ; et il ne faut pas l’abréger.N’ayons pas peur de la mort. Car tous les sports tuent. Boxe, football. Le docteur a posé un problème avec ses solutions. Si vous n’êtes pas d’accord, donnez votre alternative ; au lieu de le blâmer gratuitement. On n’avance pas. En attendant l’idée du docteur est génial ; il demande encadrement et valorisation et supervision. Et vous qui contestez, auriez-vous quelque chose de mieux ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 12:24, par saam En réponse à : Laissez les enfants cascader à moto !La nature a horreur du vide

    La moto c’est un sport, le sport c’est une passion. Et la boxe alors ? il faut l’interdire aussi alors !
    Dr je suis d’accord avec vous. Laissez les enfants exprimer leur passion, consommer leur énergie dans un espace dédié bien sûr et s’ils n’ont pas peur de mourir c’est leur problème. Des champions pourraient sortir de là ! Comme le dit le Dr, cela doit être encadré et règlementé, et toute acrobatie sur la voie publique qui pourrait causer du tort à autrui sera sévèrement sanctionnée. On fait du rugby sans les protections nécessaires, qui a parlé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Appel de Gaoua sur la qualité de l’enseignement au Burkina Faso : Trente-quatre ans après, des réalités similaires ?
Culture et démocratie : Comment concilier les deux dans le cadre de la cohésion nationale ?
Financement du cinéma burkinabè : La Grande marche à Reculons
Modification du code électoral : Me Paul Kéré dénonce un coup d’Etat contre la démocratie et la Constitution burkinabè
Lettre à mes frères ivoiriens (Sayouba Traoré)
Education : Notre système éducatif a besoin d’une profonde reforme
Aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO : Nous sommes inquiets
Journée internationale de la paix : De la nécessité d’œuvrer au respect de la dignité humaine
« Je veux débattre avec Patrice Talon » : Le constitutionnaliste, Pr Frédéric Joël Aïvo veut confronter le président à la réalité du Bénin lors de la présidentielle de 2021
Et si on parlait archives !
Un écrivain au ministre Aboul Karim Sango : « J’ai un sérieux contentieux avec votre ‘’Chargé de mission’’, Koba Boubacar Dao »
Burkina : La Parenté à plaisanterie autour de la politique agricole et de la sécurité alimentaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés