Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.» Antoine de Saint-Exupéry

Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET • jeudi 3 septembre 2020 à 21h50min
Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina

Après deux ans de partenariat, la République populaire de Chine et le Burkina Faso ont passé en revue, ce jeudi 3 septembre 2020 à Ouagadougou, le bilan de leur coopération, au cours d’une rencontre de niveau tenue par visioconférence entre le ministre des Affaires étrangères, Alpha Barry, et Zhou Liujun, vice-président de l’Agence chinoise de coopération internationale pour le développement (CIDCA). Il s’est agi d’évaluer le chemin parcouru et d’analyser les autres projets d’investissement pour renforcer la coopération.

Après plus d’une heure d’échanges par visioconférence entre Alpha Barry et Zhou Liujun, le ministre des Affaires étrangères du Burkina est ressorti avec plusieurs motifs de satisfaction. Pour le ministre, la coopération entre les deux pays est à un niveau convenable, au regard des réalisations.

L’ambassadeur Li Jian et le ministre Alpha Barry.

« En deux ans, la Chine a beaucoup apporté au niveau de l’agriculture, au niveau de la formation de nos étudiants en Chine mais aussi de la formation professionnelle. Il y a eu également la construction de 100 écoles en remplacement d’écoles sous paillotes. Au niveau de la santé, il y a eu le soutien de la Chine dans la lutte contre la Covid-19, la cataracte mais aussi des partenariats avec l’hôpital de Tengandogo et celui de Koudougou. Il y a eu aussi des avancées dans le projet de construction de l’hôpital de référence de Bobo-Dioulasso », a recensé Alpha Barry. Et selon le ministre, « les résultats sont satisfaisants et nous ne pouvons que remercier la République populaire de Chine pour ce partenariat ».

Le ministre Alpha Barry.

L’ambassadeur Li Jian et le ministre Alpha Barry ont précisé qu’avec le premier accord-cadre, près de 100 milliards de francs CFA ont été injectés en trois ans au Burkina, à travers des projets et programmes. Pour la Chine, après cette revue de la coopération entre les deux pays, un consensus a été trouvé pour continuer dans le sens du canevas déjà tracé. L’ambassadeur de la Chine dit « gagner surtout l’amitié retrouvée avec un pays-frère », à travers cette coopération.

L’ambassadeur de Li Jian.

En rappel, en 1994, le Burkina et la République populaire de Chine avaient rompu leurs relations diplomatiques. C’est le 26 mai 2018 que les deux pays ont décidé, d’un commun accord, de renouer leur amitié.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 4 septembre à 00:30, par Pasclaire En réponse à : Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina

    B]on ! Vous prenez tou cet argent des Chinois, qu’est que la Chine gane en retour que vous ne nous dites pas. Un Etat n’a pas pas d’ami, un Etat n’a que des interet. Alors dites nous qu’est ce que nous perdond\s dans cet affaire ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 10:12, par kwiliga En réponse à : Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina

    @Pasclaire
    "près de 100 milliards de francs CFA ont été injectés en trois ans au Burkina, à travers des projets et programmes"
    Ce qui n’est pas clair, c’est la partie qui est en subvention, donc donnée gracieusement, et la partie qui est en prêts (sur combien d’années, à quel taux d’intérêt,...).
    Si l’on regarde ce qu’a déjà fait la Chine dans de nombreux pays frères, il semble que la stratégie consiste à consentir des prêts gigantesques, qui étouffent le pays et ne permettent plus aux gouvernements locaux de refuser quoique ce soit aux chinois, qui de partenaires, en deviennent patron.
    Ça me sidère de constater à quel point, les expériences malheureuses de nos frères et voisins, n’amène pas nos leaders à titrer quelque leçon.

    Répondre à ce message

  • Le 4 septembre à 20:03, par Balbal En réponse à : Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina

    Moderateur laisse passer cette fois-ci (3 eme tentative plus courte)

    Bien ! Les Chinois ont investi près de 100 milliards de francs au Burkina. Combien la Chine a t-elle eu en retour ?
    Puisque les Etats n’ont pas d’amis mais que des interets>
    On ne nous communique jamais la contre-partie qui est probablement quelque chose qu’on n’ose pas dire.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 14:03, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina

    - Monsieur le ministre Alpha BARRY,
    - Messieurs les Chinois et Autres Coopérants chinois

    Prenez tout l’argent que vous utilisez pour couvrir le Burkina Faso actuellement pour dédommager les familles de ceux et celles qui sont morts de COVID-19 alors qu’ils n’en savaient rien du tout !

    La COVID-19 est venue de Chine semble-t-il ! Alors pourquoi la Chine ne dédommage-t-elle pas les victimes de leur maladie ? Pourquoi l’ONU ne dit rien à la Chine, même une condamnation de principe, l’ONU ne dit rien !!! Pourquoi ? On est chez nous ici tranquillement la Chine a laissé échapper un virus qui est venu nous trouver ici ! C’est de la provocation et il faut le dire à la Chine en pleine face et non se taire à cause de leurs chéquiers volumineux !!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 14:12, par Edde51 En réponse à : Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina

    La Chine s’intéresse aux ressources minières du Burkina qui partent par wagons entiers et ce qui est offert ne compensera jamais ce qui est pris.
    La Chine inonde le Burkina de produits de basse qualité, en plastique qui ne durent pas et polluent. Ce n’est pas cela qui facilite le développement.
    Développer l’autonomie du pays en construisant par exemple des écoles en voûtes nubiennes ; les constructions en terre ne demandent pas beaucoup d’argent, mais de la main d’œuvre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
L’Ambassadrice des Etats-Unis Sandra Clark est arrivée au Burkina Faso
Intégration régionale au Burkina : La CEDEAO fait le point de ses actions
Coopération : Le gouvernement veut créer des conditions favorables d’investissement pour les Burkinabè de l’étranger
Enfants en situation de rue au Burkina : L’ambassade de France apporte un soutien de 22 millions de Fcfa
Burkina Faso-Banque mondiale : La représentante-résidente s’entretient avec le chef du gouvernement sur les priorités du pays
Agence française de développement : Tanguy Denieul élevé au rang de chevalier de l’ordre de l’Etalon
Coopération France-Burkina Faso : Deux nouvelles conventions pour améliorer l’état nutritionnel et la santé des populations
Sommet de la CEDEAO à Niamey : Le terrorisme, le covid-19 et le Mali à l’ordre du jour
Coopération sino-burkinabè : Le bilan du partenariat jugé satisfaisant par le Burkina
Le pouvoir du partenariat : Les États-Unis et le Burkina Faso signent le deuxième Compact du MCC
Diplomatie : L’ambassadeur Mahamadou ZONGO prêche la paix entre Burkinabè et Ivoiriens
Coopération : « La Chine et les États-Unis doivent assumer leurs responsabilités envers le monde », selon le ministre des Affaires étrangères chinois
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés