Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET • vendredi 28 août 2020 à 11h22min
Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

Deux personnes ont été enlevées, jeudi 27 août 2020, par des individus armés non identifiés sur l’axe Namsiguia -Djibo, rapporte notre confrère de Libre info sur sa page Facebook, ce vendredi 28 août 2020.

Selon le journal, les infortunés étaient à bord d’un véhicule de transport commun et le kidnapping s’est déroulé là où le Grand Imam de Djibo, Souaibou Cissé, a été enlevé le 11 août dernier. La dépouille de l’imam, rappelons-le, avait été retrouvée quelques jours plus tard.

Pour l’instant, aucune nouvelle des deux personnes kidnappées. Espérons qu’une réaction rapide des forces de défense et de sécurité permettra de les retrouver le plus rapidement possible sains et saufs.

Lefaso.net
Avec Libre info

Vos commentaires

  • Le 28 août 2020 à 11:30, par triandékou En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    ROCK, il y a quoi au Juste dans cette zone ? les militaires ont peurs ou Quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 11:45, par Boussou biiga En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    L’axe de la honte nationale. 35 Klm de la honte militaire. Et pourtant nous payons tellement de taxes et d’impôt pour ça. Je suis pour le recrutement de mercenaire privé au lieux des forces armées publiques. Il faut réduire leur nombre et consacré le budget à des mercenaires privés. Car le publique au Burkina c’est la pire des institutions : Paresse, incompétences, insouciance et j’en passe. Même les américains font appel à des services de sécurité privée sur les zones de guerre. Alors, vu l’échec criard, pourquoi pas nous ? Vive les résultats ! A bas l’inefficacité.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 11:48, par KABORE En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    Le président Roch a fait une visite, la seule d’ailleurs à Djibo. Au cours de cette visite, il a fait un discours et une séance de photo avec les militaires. Deux jours après cette visite, une affiche publicitaire apparait sur ce même site montrant Roch avec les militaires de Djibo. La photo a été dénoncée par un internaute et été vite retirée. Après l’enlèvement de l’imam( paix à son âme) et maintenant ces deux malheureux sur les même lieux il faut quand même accepter de se poser certaines questions. Roch a t-il vraiment autant de mépris pour la vie des burkinabè ? Honnêtement j’aimerais avoir un président avec un parcours de militaire. Les hommes politiques ne pensent qu’à leurs intérêts égoïstes. Roch a quand même tenu la promesse de n’avoir pas intégré un militaire dans son gouvernement. Mais le revers de la médaille est que la situation actuelle au Mali devient de plus en plus désirable au BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 13:45, par AMKOULEL En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    C’est ce mépris de la vie des Burkinabè qui m’exaspère au plus haut point. Tout le monde voit que quelque chose ne tourne pas rond dans cette histoire de l’axe Namsiguia -Djibo, dans cette de terrorisme, au Nord du Faso. Mais on assiste meurtri à regarder impuissamment le massacre des nôtres.
    Quand le premier des Burkinabè, à qui le peuple Burkinabè a remis la direction des affaires ne dit pas TOUTE LA VÉRITÉ, LA VRAIE VÉRITÉ au peuple, il ne peut que persister ce genre d’incompréhension. Président du Faso, dit nous la vérité, dit la vérité à ton peuple sur la vraie nature de ce qui se joue au Nord, à l’Est avec le terrorisme. Le peuple informé saura prendre en charge sa sécurité et sera prêt à payer le prix quelque soit le sacrifice.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 15:02, par sidsomde En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    Axe Namssiguia-Djibo Axe Namssiguia-Djibo Axe Namssiguia-Djibo Axe Namssiguia-Djibo ; cet axe au centre du pays ?! y a quoi même

    Roch il faut voir ça sinon c’est la honte !

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 18:15, par LE MAITRE GOMYAAREE : PAYS SANS FOI NI LOI En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    GESTION PUBLIQUE DE MERDE.

    PS DIEU SAUVE MON PAYS

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 18:28, par Yovis En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    Qui sont ces personnes enlevées ? Il faut que votre information soit assez complète.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 20:19, par HUG En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    Voyez vous. comment tout une armée ne peut pas sécuriser un trancon de 35 km en gros ? Le Mpp voulait le pouvoir à tout prix mais ne s’était poser la question de comment gérer le pouvoir. C’est tout notre malheur. Gens de djibo il seraient mieux pour vous de vous organiser en kogolweogo. Moi je suis dans une zone ou il y à l’insécurité et les kogolweogos font des controls sur la voie. C est un mal nécessaire vu la démission du Mpp . courage aux gens de djibo.

    Répondre à ce message

  • Le 28 août 2020 à 22:14, par Benson En réponse à : Axe Namssiguia-Djibo : Deux personnes enlevées à bord d’un véhicule de transport

    Vraiment que Allah nous vienne en secours pour boter les impuissants afin qu’ils quittent nous laisser resoudre ce probleme. J’imagine au temps de Sankara ou nos vaillants militaires ont encercles la foret de Ouaga pour y deloger des grands bandits de grand chemin. C’est vrai que le contexte n’est pas le meme avec en face des gens armes jusqu’au dents. Mais encercler cette zone de 30 a 45 km sur une largeur de 15 km a 30 km de part et d’autre de cette voie, pour y deloger et envoyer a l’enfer tous ceux qui pourraient avoir les mains endurcies par l’utilisation d’armes a feu, n’est pas impossible en mon sens ? Il faut seulement le vouloir et organiser la battu pour nous liberer des ennemies de l’humain sur cette route de Djibo. As t on besoin de 1 million de militaires pour ca ? Je pense que y a un mal de volonte ou d’incompetence ? Que Rock nous dise si nos strateges des annees Sankara qui sont les grades de notre armee ne peuvent pas organiser les jeunes militaires pour nous sortir de ce bourbier qui nous endeuille tous les jours ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Recrudescence des attaques à l’Est : « Il pourrait y avoir un lien avec la mort d’Idriss Déby », selon Mahamoudou Savadogo, expert des questions d’extrémisme violent
Situation hebdomadaire des opérations de sécurisation : Huit terroristes neutralisés et du matériel récupéré
Région de l’Est : Deux VDP et plus d’une dizaine de civils tués à Kodyel
Opération Barkhane : Plusieurs terroristes neutralisés dans le Gourma
Insécurité : Le MPP appelle à un sursaut salvateur pour juguler le regain terroriste
Kompienga : Des journalistes occidentaux tués par leurs ravisseurs
Seno : Des attaques ont fait 20 morts dans plusieurs villages
Terrorisme : Interrogeons nos limites et tirons leçons du départ des soldats tchadiens de la zone des trois frontières
Opérations de sécurisation du territoire du 19 au 24 avril : Des terroristes neutralisés et plusieurs motos saisies
Lutte contre l’insécurité : Chérif Sy cible la formation aux opérations spéciales de Pô
Force conjointe G5 Sahel : Des unités repoussent une attaque
Force conjointe du G5-Sahel : Un camp d’entraînement de terroristes démantelé à Torela, vers la frontière nord du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés