Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le succès n’est pas final, l’échec n’est pas fatal : c’est le courage de continuer qui compte.» Winston Churchill

Gestion du patrimoine non financier de l’Etat : Les gestionnaires des EPE renforcent leurs capacités à Koudougou

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET • lundi 24 août 2020 à 21h40min
Gestion du patrimoine non financier de l’Etat : Les gestionnaires des EPE renforcent leurs capacités à Koudougou

La Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement (DGAIE) forme du 24 au 28 août 2020 à Koudougou, des gestionnaires du patrimoine non financier des Établissements publics de l’État (EPE) sur la comptabilité matières et gouvernance du patrimoine non financier de l’Etat. La cérémonie d’ouverture, qui s’est tenue le lundi 24 août 2020, a été présidée par William Toé, directeur de la Comptabilité matière.

Cette formation vise à permettre aux gestionnaires des matières des EPE de s’approprier le contenu des documents élaborés sur la gestion du patrimoine non financier de l’État tels que le parc automobile, les bonds de carburants, la réception de la commande publique, etc.

Gislain William Toé, Directeur de la comptabilité-matière

Selon Gislain William Toé, Directeur de la comptabilité-matière, représentant le Directeur général des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat, on entend par patrimoine non financier de l’Etat, tout ce qui est bien meuble et immeuble, c’est-à-dire immobilisation infrastructurelle et équipement qui appartiennent à l’Etat. « Ce sont des biens acquis sur la base des ressources publiques » précise-t-il.

Participants

C’est pourquoi, explique-t-il, le gouvernement s’est engagé, à travers des réformes, à améliorer la gouvernance de ces types de biens. Pour lui, s’il y a des textes et procédures qui encadrent l’utilisation des deniers publics, ces derniers sont utilisés pour acquérir des biens. Et si ces biens sont mal gérés, le travail aurait été nul, ce qui ramène le pays en arrière par rapport à ses besoins de développement.
« Donc au cours de ces cinq jours nous allons inculquer à ces gestionnaires les bonnes pratiques en matière de gestion du patrimoine non financier. Et de façon particulière, nous allons mettre l’accent sur la gestion du carburant et du matériel roulant et aussi sur les procédures de réception de la commande publique » s’est-il étendu. Pour lui, si ces commissions qui réceptionnent les marchés publics sont bien informées, cela peut réduire la question de qualité des infrastructures et des équipements de l’Etat.

Souleymane Coulibaly, Directeur de l’administration et des finances de l’Office nationale de l’identification

Pour Souleymane Coulibaly, Directeur de l’administration et des finances de l’Office nationale de l’identification (ONI), la dite formation est la bienvenue pour une structure comme l’ONI qui dispose d’un parc automobile assez élevé et entreprend beaucoup de missions. « Chaque année, il y a des acquisitions de matériels, ce qui fait qu’avoir la situation exacte de son matériel est un idéal. Et ici ils nous ont soumis trois documents dont un guide pour la réception des marchés publics, un guide pour la gestion du carburant et un guide pour la tenue de la comptabilité matière » explique Souleymane Coulibaly.

Les participants à la cérémonie d’ouverture

Selon lui, le guide de réception des marchés publics est particulièrement important, parce qu’à ce niveau il existe parfois des incompréhensions entre les différents acteurs. Le guide permettra donc de situer chacun dans son domaine d’intervention. Il en est de même, du guide de gestion du carburant, qui vient trancher un litige entre les gestionnaires de carburant et les conducteurs qui estiment souvent qu’ils sont lésés.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Etienne Lankoandé
Lefaso.net

Portfolio

  • Pose de famille à la pause-café

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Système national de la statistique : La acteurs veulent mieux évaluer les référentiels de développement
Fonds de relance économique post-Covid : Le mécanisme de financement expliqué aux acteurs économiques
Développement du secteur privé : De jeunes entrepreneurs burkinabè sollicitent conseils et soutien du chef du gouvernement
Burkina : La Banque Atlantique donne sa version des faits dans le litige avec la SONATAB
Microfinance : Le Burkina Faso lance le Fonds national de finance inclusive pour personnes à faibles revenus
BCEAO : Baisse de la rémunération bancaire des dépôts clients dans l’UEMOA au mois de juillet 2020
Banque Atlantique : Des agences fermées à Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat dresse un bilan positif de son action de 2018 à 2020
Banque africaine de développement : Akinwumi Adesina, élu président, a prêté serment pour un second mandat
Transports : L’Union des chauffeurs routiers s’insurge contre les tracasseries et les rackets à l’intérieur du pays
Conclave national sur l’industrie et le commerce : Un cadre d’échanges pour améliorer l’écoulement des produits
Valorisation des produits locaux : La 3e édition de la foire « Burkin’Daaga » se tiendra finalement en fin octobre 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés